6 juil. 2014

Challenge Morwenna List



Chez "La Prophétie des Anes" , a été lancé tout récemment un challenge qui me plaît bien, à savoir lire les ouvrages cités dans Morwenna, de Jo Walton (lu mais pas encore chroniqué). Quelques hésitations plus tard, me voilà !

La fameuse liste a été établie par les bons soins de Lorkhan, et est visible ici.  Et ci-dessous, ma petite liste personnelle... En bleu, les ouvrages déjà lus, en rouge ceux que je voudrais livre, mais comme aucun d'entre n'est pas dans ma PAL, on va partir sur un niveau Poul Anderson !
  • Adams, Douglas : Le guide du voyageur galactique
  • Asimov, Isaac : La fin de l’éternité – Guide to science – Guide to the Bible – The left hand of the electron – Fondation (série)
  • Bradley, Marion Zimmer : L’épée enchantée
  • Brooks, Terry : L’épée de Shannara
  • Dick, Phillip K. : Le maître du Haut Château
  • Herbert, Frank : Dune
  • Huxley, Aldous : Le meilleur des mondes
  • Le Guin, Ursula : La cité des illusions – Les dépossédés – L’oeil du héron – L’ultime rivage – L’autre côté du rêve – Contes de Terremer – The wind’s twelve quarters (recueil, nouvelles en partie traduites dans Le Livre d’Or d’Ursula Le Guin) – Le sorcier de Terremer – Le nom du monde est forêt
  • Lewis, C. S. : Les fondements du christianisme/Voilà pourquoi je suis chrétien – Narnia (série) – Au-delà de la planète silencieuse
  • McCaffrey, Anne : Le vol du dragon – La chanteuse-dragon de Pern – Le chant du dragon – Le dragon blanc
  • Silverberg, Robert : Né avec les morts – L’oreille interne – Stepsons of Terra – Les temps parallèles -- Revolt on Alpha C (as « Voyage to Alpha Centauri ») – Les monades urbaines
  • Simak, Clifford : Demain les chiens
  • Tolkien, J. R. R. : Le Hobbit – Le seigneur des anneaux (trilogie) – Le Silmarillion – Les aventures de Tom Bombadil
  • Zelazny, Roger : Royaumes d’ombre et de lumière – La pierre des étoiles – Le maître des rêves – Les fusils d’Avalon – L’île des morts – Les neuf princes d’Ambre –Repères sur la route – Le signe de la licorne – Toi l’immortel
  • Autres auteurs SF nommés : Ellison, Harlan – Lord Dunsany (Plunkett, Edward) – McIntyre, Vonda – Piper, H. Beam – Smith, Cordwainer (Linebarger, Paul).
  • Alcott, Louisa May : Les quatre filles du docteur March
  • Brontë, Charlotte : Jane Eyre
  • Dickens, Charles : L’ami commun
  • Platon : Les lois – Phèdre – La République – Le banquet
  • Poe, Edgar Allan : Le corbeau
  • Shakespeare, William : Le songe d’une nuit d’été – Richard II – Roméo et Juliette – La tempête – La nuit des rois – Le conte d’hiver

5 juil. 2014

L'esclave, de Carol Berg



Carol Berg est une auteure qui m'était totalement inconnue. J'avais juste vu passer le premier tome à sa sortie en poche, et il avait ainsi atterri dans ma PAL. Bon, ceci dit, il est probable que Carol Berg soit une inconnue pour moi parce que seule cette trilogie-ci (Les livres de rai-kirah) a été traduite en France.

Ca démarre tout de suite avec Seyonne, esclave qui vient d'être acheté par le prince Aleksander, un Derzhi, le peuple qui réduit tous les autres en esclavage dans sa quête de pouvoir. Au premier abord, Seyonne est assez banal, un homme qui tente désespérément de survivre comme il peut dans un monde sans pitié avec lui.... Cependant, étant lettré, le voilà qui va attirer l'attention du Prince, et devenir tant que bien mal une sorte de conseiller moral.

Vous l'avez peut-être compris, mais ce n'est pas ici que vous trouverez de grandes batailles héroïques, navrée, repassez plus tard ! Non, ici, c'est plus une lutte pour la survie, d'un côté comme de l'autre. On apprend petit à petit à découvrir nos deux personnages, qui sont incroyablement humains. Ce n'est pas la première fois qu'un prince sera présenté sous l'éternelle image de l'enfant pourri gâté cruel, mais Aleksander arrive malgré tout à attirer la sympathie.... De même, Seyonne n'est pas toujours le personnage le plus agréable ^^

Le monde de Carol Berg a une magie intéressante, qui fonctionne par le biais des esprits et des démons, et c'est plutôt bien fichu même si très surprenant, et que le temps manque dans le récit pour la découvrir réellement. 

L'une des choses que j'ai apprécié ici, c'est aussi que même si c'est le premier volume d'une trilogie, c'est aussi une histoire à part entière, avec ses rebondissements, sa fin, et tout ce qui fait de ce roman quelque chose de franchement sympathique.