29 juil. 2013

Porcelaine, d'Estelle Faye



Auteur : Estelle Faye - Illustratrice : Amandine Labarre
Editeur : Les Moutons Electriques - Parution : Janvier 2013
ISBN : 9782361830977 - Prix : 19.90 €


Ressenti

Bon, j'avoue tout, ce bouquin m'a fait craquer à l'instant où j'ai vu sa couverture. Je ne sais pas d'ailleurs comment ai-je pu tenir quelques mois avant de me l'offrir. Il y a eu des avis divers et variés, mais ce fut en apprenant que l'auteur serait aux Imaginales que j'ai fini par me laisser tenter, et quelle bonne idée !

Le sous-titre nous le dit dès le départ et c'est important, il s'agit là d'une légende, et plus précisément, d'une légende chinoise. La mythologie de l'Asie est quelque chose que je ne maîtrise absolument pas, contrairement à celle occidentale, aussi, c'était l'occasion de s'y intéresser un petit peu. Et que c'est appréciable de sortir un peu de notre mythologie, vue et revue à de nombreuses occasions.

C'est l'histoire de Xiao Chen, jeune homme ensorcelé qui est contraint de porter un masque, et de Li Mei, tisseuse, et aussi celle de Brume-de-Rivière, un esprit jaloux. Nous traverserons l'histoire avec ces trois personnages, et nous lutterons en même temps qu'eux pour la sauvegarde de leur amour, un peu à la façon d'une Belle et d'une Bête.

Ce côté conte est tout simplement merveilleux. Du moins, c'est ce que j'attendais de ce roman, rêver, voyager bien loin de l'Europe, et découvrir tout autre chose. En conclusion, si vous voulez rêver un peu loin de la France, n'hésitez pas à vous laisser porter par ce très beau livre.

(Et avec ce livre, je signe ma première participation au My Summer of (SFFF) Love de Vert o/)



A propos de l'auteur 

Née le 1er mai 1978, Estelle Faye a suivi des cours de théâtre à Paris et à San Francisco. Elle a scénarisé plusieurs courts métrages dont un a été récompensé par le prix France Télévision au festival de Cannes. Aujourd’hui, Estelle Faye se consacre à la réalisation et à l’écriture. Auteur de La Dernière lame(Pré aux clercs), Porcelaine est son deuxième roman.

1 juil. 2013

Middlesex, de Jeffrey Eugenides



Auteur : Jeffrey Eugenides - Traducteur : Marc Cholodenko
Editeur : Seuil (Points) - Parution : 2004
ISBN : 9782020669610 - Prix : 8.70 €


Ressenti

Après le tout dernier roman d'Eugenides, (Le roman du mariage) il était tout naturel de s'intéresser à sa bibliographie, vite explorée puisqu'il n'a écrit que trois romans à ce jour. Et quelle ne fut pas ma surprise en découvrant celui-ci, qui traite des intersexes. Point de recherches sur ce thème précis, mais ça me paraît tout de même intéressant, et assez peu traité en littérature.

Donc, ici, l'auteur nous raconte l'histoire de Cal', né Calliope, en quête de ses origines, et qui tente de comprendre son état. Pour ceux et celles qui ne le sauraient pas déjà, un intersexe est une personne pour qui il est difficile d'attribuer clairement un sexe physique, pour faire simple. Vous pouvez aller un peu plus loin par ici si vous le souhaitez.

Avec Cal', sachez-le, nous voyagerons bien loin des Etats-Unis, puisque notre héros est originaire de Grèce, et remonte ses origines. Nous suivrons donc sa grand-mère Desdemona, puis leur migration hors d'Europe. On croisera aussi le chemin de la révolution industrielle, les USA et les années 60, ainsi que l'adolescence difficile de Cal'.

Il n'est pas facile de parler de ce roman, tout simplement parce qu'il est incroyablement dense. On voyage, on change régulièrement d'époques et de protagonistes, et c'est passionnant. Le thème de base, l'intersexuation, est plus bien traité. L'auteur parvient bien à l'intégrer dans un roman qui reste "grand public", et à en donner une explication ni trop simple, ni trop complexe.

Vous l'aurez compris, ce roman-ci est à mes yeux une réussite, que je conseille bien volontiers.


A propos de l'auteur

Jeffrey Eugenides, né dans le Michigan en 1960, a écrit son premier roman, "Virgin Suicides", en 1993. Il a été adapté au cinéma avec succès par Sofia Coppola en 1999. Son deuxième roman, "Middlesex", a reçu le prix Pulitzer en 2003.