28 mai 2012

La Rowane, d'Anne McCaffrey


Auteur : Anne McCaffrey - Traductrice : Simone Hilling
Editeur : Pocket - Parution : 2006
ISBN : 9782266159340 - Prix : 6.70 €



A propos de l'auteur

Anne Inez McCaffrey (née le 1er avril 1926 et morte le 21 novembre 20111,2) est une auteure américano-irlandaise de science-fiction.
Elle a décroché de nombreux prix littéraires pour ses ouvrages, dont le prix Hugo du meilleur roman court en 1968 pour Weyr Search, qui constitue le début du premier roman publié de La Ballade de Pern, Le Vol du Dragon. L'univers de Pern a fait sa renommée internationale, mais elle a aussi écrit le cycle du Vol de Pégase, et bien d'autres choses.


Résumé

Toute petite, la Rowane avait déjà le Don. Mais pour que l'on s'en rende, il a fallu un accident terrible, qui la laissera orpheline. A la suite de ça, elle va être formée pour devenir une Meta, soit le plus haut niveau des Doués, chargés des transports dans l'espace grâce à leurs Tours...


Ressenti

Ce roman-ci est une relecture, puisqu'il m'est passé de nombreuses fois entre les mains adolescentes. C'est une lecture que j'ai choisi de faire en commun, avec Yume, à l'occasion du challenge Anne McCaffrey organisé par le Traqueur Stellaire.

Dès le départ, on ne peut qu'avoir pitié de cette petite fille, qui, à l'âge de trois ans, vient de perdre sa famille. Toute une première partie est consacrée à son enfance puis à son adolescente de fille solitaire, écartée des autres car surdouée. C'est une partie qui est centrée sur elle, mais qui ne fera pas de mal au lecteur, puisqu'entre ce tome-ci et le tome précédent, il y a eu cinq générations. En tout ce temps, les Doués ont eu le temps de changer, la preuve en est ici qu'on les retrouve à présent dans des "Tours", installant permettant aux Metas, dotés du même don que Peter dans le tome précédent, de transporter objets, voyageurs, et vaisseaux spatiaux dans l'espace.

C'est certes passionnant, mais ça donne aussi une foule d'informations à gérer. A côté de ça, la Rowane est terriblement attachante, même si très agaçante devenue adulte, on la comprend en voyant son mentor, Siglen.

La deuxième partie du roman est consacrée en grande partie à la rencontre avec Déneb, qui va changer sa vie... C'est aussi le gros point noir du roman, puisque pour le coup, l'histoire d'amour est très fleur bleue, et même bâclée à mon sens. Heureusement pour nous, le roman passe ensuite un côté plus space opera, avec notamment l'arrivée d'aliens agressifs, et le voyage spatial. On découvre ainsi les progrès de l'espèce humaine à ce niveau-là, et c'est très intéressant.

Pour conclure, ce tome serait presque parfait sans la romance bâclée qui y a été mise. Dommage !




3 commentaires :

  1. Bon si je n'en ai pas marre d'Anne McCaffrey après Pern, je réessaierais ce cycle ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Très bonne idée ! Il faut juste ne pas se laisser décourager par le premier tome de la série qui n'est pas top ^^

      Supprimer
    2. il est pourtant nettement au dessus des deux derniers lol

      Supprimer

Quelques gouttes d'encre à déposer ?