16 avr. 2012

Première édition des Feuilles



(Pour la première édition, on triche un peu, et vous aurez donc droit aux mois précédents, et à la liste des bouquins/films en attente de chroniques. N'est pas indiqué ce qui concerne le mois d'avril.)

Books

  • Crains le pire, de Linwood Barclay : Un polar, sur l'histoire d'une adolescente qui disparaît du jour au lendemain, et dont le père mène l'enquête. Ce roman aurait pu être bon, mais l'intrigue n'est pas très bien ficelée, et en conséquence, le suspens n'est pas vraiment au rendez-vous, dommage pour un roman policier !
  • Mon doudou divin, de Katarina Mazetti : J'avais adoré sa trilogie sur Linnéa, mais ce nouveau roman est une grosse déception. On ne sait pas très bien à quelle sauce l'auteur a voulu nous manger, à celle de l'humour, ou à celle d'une réflexion philosophique sur le sens de la vie, mais en tout cas, ça ne prend pas, et l'héroïne très fade n'aide absolument pas !
  • Mais qu'est-ce qu'elles veulent encore ! : Petit manifeste féministe, cet ouvrage nous présente une dizaine de fausses évidences concernant le féminisme, les démonte, et nous propose quelques mesures pour lutter. Soutenu par pas mal d'associations, ce petit livre est simple à comprendre, et offre même au lecteur la possibilité d'approfondir les sujets abordés par une bibliographie intéressante. A lire pour pour ceux et celles qui veulent en savoir plus sur le féminisme !
  • La maison où je suis mort autrefois, de Keigo Higashino : Un petit roman policier japonais, qui m'a laissé une étrange impression de déjà-vu, avec l'histoire d'une jeune femme triste, qui retourne dans la maison de son enfance, et qui y découvre son passé... Roman prenant, où l'on sent la marque du fantastique japonais !
  • La guerre de l'ombre, de Carina Rozenfeld : Ou le tome 2 de Doregon ! De la fantasy, et c'est tout aussi prenant que le tome 1 ! On continue à apprendre toujours plus, et à comprendre un peu mieux ce qui se passe, mais sans l'effet temporel, ce qui m'a personnellement un peu aidé !
  • La mort d'un clone, de Pierre Bordage : Chronique ici
  • Double meurtre à Borodi Lane, de Jonathan Kellerman : Du polar, encore ! Cet auteur était l'un de mes favoris adolescente, et j'ai adoré retrouver notre psychologue enquêteur, Alex Delaware, ainsi que Milo Sturgis, mais force m'est d'admettre que ce roman-ci n'est pas le meilleur ! L'enquête en elle-même est très prenante, mais il manque ce petit truc qui nous implique vraiment. Dommage !
  • Millenium, de Stieg Larsson : Article à venir sur la trilogie.
  • Virginia et Vita, de Christine Orban :  Chronique ici
  • Ainsi naissent les fantômes, de Lisa Tuttle : Article à venir
  • La mort d'un clone, de Pierre Bordage : Mon avis sur cet auteur est assez mitigé, avouons-le. Autant j'ai adoré Les Fables de l'Humpur, ou encore ses livres sur la révolution française, autant d'autres ne m'ont pas charmé. Celui-ci est entre les deux. On nous parle ici d'un homme, dans la société d'aujourd'hui, qui semble brusquement se réveiller d'un long sommeil, et prendre conscience de sa situation. Est-ce une satire sur la société ? Un livre humoristique ? Difficile à savoir. En tout cas, ce n'est pas son meilleur roman sur le sujet, et il m'aurait paru préférable de trancher entre un livre de littérature générale, et un livre d'imaginaire !

Films

  • En secret, de Mariam Keshavarz : Nous sommes en Iran, et nous suivons deux jeunes filles, Atafeh et Shirin, qui tentent de profiter comme elles peuvent de leur jeunesse, et qui s'aiment. Mais l'action se déroule à Téhéran, où la police des moeurs n'hésite pas à sévir. C'est un film qui parvient à ne pas être trop triste malgré ce qui se passe, et malgré la situation des Iraniens. Il est assez terrible d'avoir un aperçu de ce que peuvent vivre les jeunes gens là-bas.
  • J. Edgar, de Clint Eastwood : Un film de ce grand réalisateur et acteur, comment résister ? Ce film-ci retrace la vie du premier directeur du F.B.I. Est-ce un "bon" film ? Difficile à dire. Je ne saurais dire s'il est fidèle à la réalité, mais c'est assez intéressant à voir, et le côté humain de l'homme, est touchant. Dommage toutefois que les acteurs soient assez mal vieillis.
  • Les hommes qui n'aimaient pas les femmes, de David Fincher : Article à venir.
  • Cheval de guerre, de Steven Spielberg : Une histoire d'amitié entre un jeune homme et un cheval, que l'on suit pendant la guerre, ça ne pouvait que m'attirer ! Malheureusement, l'intrigue reste très simpliste, et les belles scènes du film ne suffisent pas à rattraper le reste.

3 commentaires :

  1. Ah mince pour "mon doudoud divin" le titre m'attirait.
    Apparemment niveau satisfaction, tu fais carton plein pour les films. Je note quelques titres :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben écoute, moi de Mazetti j'avais adoré sa série sur l'adolescente je pensais que celui-là ne serait pas mal, mais c'est raté pour le coup !

      Supprimer
  2. Bon j'attends ton avis sur le Lisa Tuttle alors ^^

    RépondreSupprimer

Quelques gouttes d'encre à déposer ?