19 juin 2011

Journal d'une grosse qui réfléchit, de Françoise Leclère



Auteur : Françoise Leclère - Illustrateur : Alice Boring
Editeur : La Maronie - Parution : Mars 2011
ISBN : 972951174252 - Prix : 10 €


A propos de l'auteur

Ecrivaine militante française. Vous pouvez aller consulter son site internet ici


Quatrième de couverture

Ce matin, je me suis réveillée avec une idée lumineuse : j’ai décidé d’être mince. Mais épargnez-moi votre approbation : je n’ai pas dit que j’allais me mettre au régime… Animée d’une préférence très prononcée pour l’état de vivante plutôt que celui de morte, j’apporte le plus grand soin à ma santé. Or, j’ai l’intime conviction que les régimes, globalement inefficaces et majoritairement contre productifs, nuisent gravement à la santé des femmes. Mon expérience et mes observations me donnent en effet à penser que le lien de cause à effet entre le régime et la perte de poids s’apparente à une croyance, et je préfère utiliser mon cerveau autrement qu’en le focalisant de façon obsessionnelle sur un objectif incertain. Pourtant j’ai décidé d’être mince. L’idée me taraudait depuis quelques jours. A cause de l’été, je pense, toutes (ou presque) mes amies y allaient de leurs refrains… Culpabilisation, mauvaise humeur voire agressivité, autoflagellation, angoisse… Il leur fallait absolument perdre du poids… « Je ne me supporte plus ! Non mais tu as vu ça ? Je suis trop grosse ! » Oui, j’ai vu. Tu fais, vous faites à peu près le poids que je faisais à 14 ou 16 ans, (selon votre gabarit). Vous n’êtes pas grosses. Pourtant vous en êtes convaincues. J’en ai tiré la conclusion logique qui s’imposait : la grosseur est une vue de l’esprit. S’il suffit de croire qu’on est grosse pour avoir besoin de maigrir, il semble logique qu’il suffit de croire qu’on est mince pour ne pas en avoir besoin. J’ai donc décidé que j’étais mince. Je suis mince. A partir d’aujourd’hui, vous voudrez bien me considérer comme mince. Et personne ne pourra me convaincre du contraire.


Ressenti

Et oui, comme il s'agit d'un essai, pas de résumé. Le titre annonce clairement la couleur, ici, on va parler obésité. J'ai trouvé ce petit livre particulièrement percutant, puisque le sujet est au final assez peu traité, sauf pour vous parler régime, et encore régime. Et oui, apparemment, les gros se doivent obligatoirement de maigrir, la mode et la santé l'imposent.

L'auteur tente ici de nous faire comprendre que non, le surpoids n'est pas obligatoirement si mauvais qu'on le pense, et a appuyé ses propos en citant de nombreux ouvrages. Elle nous dit aussi des choses particulièrement justes, et qu'on oublie parfois, à savoir, la minceur n'a pas toujours été l'idéal de beauté.

Ca rappelle aussi et surtout que même en étant en surpoids, on a le droit de ne pas en culpabiliser, de vivre la vie comme on l'entend, et d'en profiter. Egalement que les réflexions moralisatrices de ceux qui veulent certainement bien faire, ne sont pas toujours les bienvenues. C'est également une critique des régimes pour faire maigrir à tout prix, qu'on partage ou pas.

C'est un petit livre, avec des sources intéressantes, où l'on sent que l'auteur est très documentée sur le sujet, et surtout qui a le mérite de remettre un peu les choses à leur place en cette période de début d'été. Arrêtons de se prendre la tête avec le poids :)

1 commentaire :

  1. Eh oui ! Maigrir est devenu une obsession pour certaines personnes qui souvent en pas besoin. Tiens, il y a quelques jours, j'ai rencontré une jeune fille qui disait qu'il fallait absolument qu'elle maigrisse, sa mère en tout cas le voulait absolument "Elle me trouve grosse" m'a-t-elle dit. Jeune fille qui n'était pas grosse du tout, de jolies formes là où il faut, un visage poupin adorable, une vrai femme quoi ! J'ai été assez choquée ! Comment une mère peut-elle à ce point donner une si mauvaise image de sa fille ? Elle lui crée des complexes qu'elle ne devrait pas avoir ! C'est grave !

    Outre cette parenthèse, ton billet m'a intriguée. Je note le livre !

    RépondreSupprimer

Quelques gouttes d'encre à déposer ?