28 avr. 2011

Entre deux rafales, d'Arnaud Tiercelin



Auteur : Arnaud Tiercelin - Illustrateur : Dorothy Shoes
Editeur : Rouergue - Parution : Mars 2011
ISBN : 9782812602023 - Prix : 9.50 €


A propos de l'auteur

Né en 1981, Arnaud Tiercelin vit actuellement en Gironde et partage sa vie entre l'enseignement et l'écriture.


Résumé

Arthur et Emma, deux adolescents de milieux opposés, tombent amoureux l'un de l'autre. Jusqu'au moment où ils sont percutés par une voiture, où Emma perd la mémoire.


Ressenti

On pourrait qu'en si peu de pages (une centaine), l'auteur aurait pu avoir des difficultés à exploiter la situation un peu complexe d'un couple d'adolescents, mais non. Au fil des pages, nous allons découvrir Arthur, l'adolescent en foyer, un peu perdu, très amoureux, et mort de peur.

Et puis Emma, si effrayée par la perte de sa mémoire, ce que l'on comprend bien. Elle le dit très bien, comment vivre des inconnus qui vous connaissent à la perfection ? Pourquoi est-elle sur ce scooter, avec cet Arthur ?

C'est court, triste, mais aussi assez réaliste et touchant, et abordable assez facilement par des adolescents qui aiment ou pas la lecture ^^

24 avr. 2011

Au bord de la tombe, de Jeaniene Frost



Auteur : Jeaniene Frost - Traducteur : Frédéric Grut - Illustrateur : Larry Rostant
Editeur : Milady - Parution : Avril 2010
ISBN : 9782811202415 - Prix : 8 €


A propos de l'auteur

Jeaniene Frost vit en Floride. Elle n’est pas une vampire, même si elle admet qu’elle a la peau pâle, une prédilection pour les vêtements noirs et qu’elle aime faire la grasse matinée dès qu’elle en a l’occasion. Elle adore aussi visiter les vieux cimetières.


Résumé

Catherine Crawfield est une jeune fille mi-vampire mi-humaine, qui tue des vampires. Jusqu'au jour où son chemin croise celui de Bones, un vampire ancien et puissant, qui propose son aide....


Ressenti

Pour un roman de bit-lit, le début de ce livre est assez banal au final. On apprend assez vite que Catherine est un mélange fille-vampire, qui chasse des vampires, et qui est assez isolée, ou du moins, son environnement familial n'est pas franchement pas des plus accueillants ^^ Arrive assez vite le personnage de Bones, un vieux vampire plein de force, qui a décidé de s'en prendre à notre héroïne, puis, de la recruter.

La suite est assez prévisible, notre jeune Cath devient une belle combattante sous la houlette du beau Jones, et vous aurez même le droit à un peu d'amour, sexe, si c'est pas beau tout ça ?

Et si ce roman n'était que ça, ça serait bien dommage. Fort heureusement pour nous, nos héros vont très vite se retrouver mêler à une sombre affaire de meurtres, et l'intrigue va vraiment démarrer. On est vite pris par l'enquête, et le roman s'achève sur une fin très inattendue.

En clair, le début est "simple", mais la suite ne déçoit pas !

21 avr. 2011

Walking Dead tome 1, de Robert Kirkman, Tony Moore, et Charlie Adlard




Scénariste : Robert Kirkman - Illustrateurs : Tony Moore et Charlie Adlard
Editeur : Delcourt - Parution : Juin 2007
ISBN : 9782756009124 - Prix : 13.50 €


A propos des auteurs

Scénariste de la nouvelle vague US, Robert Kirkman est apparu sur la scène comics en 2000 avec Battle Pope, une série iconoclaste réalisée avec le dessinateur Tony Moore. Remarqué par les grandes maisons d édition, il a travaillé également sur Marvel Team-Up, Ant-Man, Marvel Zombies et Ultimate X -Men. Son intérêt pour le cinéma de genre, et son talent pour décrire les relations entre les personnages à coups de dialogues réalistes et touchants, trouvent leur aboutissement dons The Walking Dead, série créée avec son compère Tony Moore, puis reprise au dessin par Charlie Adlard. Né en 1978, Michael Anthony Moore est devenu en quelques années l'un des artistes les plus recherchés de la scène comics US. Il a débuté avec son ami Robert Kirkman sur Battle Pope, a poursuivi avec Brit, avant de cocréer The Walking Dead. Nommé plusieurs fois aux Eisners Awards, il travaille depuis lors sur Fear Agent (Image, puis Dark Horse) et The Exterminators (Vertigo). Vétéran de la bande dessinée britannique en dépit de son jeune âge, Charlie Adlard a commencé sa carrière au début des années 90. Particulièrement connu pour ses travaux sur Judge Dredd, Savage ou encore Rogue Trooper, il se fait remarquer sur X-Files ou encore White Death (La Mort blanche) avant d'exploser sur The Walking Dead, dont il assure la partie graphique depuis 2004.


Résumé

Rick, policier, était plongé dans le coma suite à une blessure. Quand il se réveille, sa ville est quasiment déserte, tout le monde a fui. Dans un monde apocalyptique, il part à la recherche de sa femme et de sa fille.


Ressenti

Avertissement, si vous cherchez une bd joyeuse, vous pouvez d'ores et déjà rebrousser chemin, et c'est la même chose si votre âme est sensible.

Les zombies ont envahi la planète au réveil de Rick, le personnage principal, et il va falloir se battre pour survivre. L'ambiance "fin du monde" est très bien retranscrite à la fois et par le dessin et par l'attitude des personnages, désespérés.

L'histoire démarre assez vite pour prendre ensuite un rythme assez lent, mais parfaitement approprié ici ! Vous l'aurez compris, ce premier tome m'a beaucoup plu, ne reste plus qu'à lire la suite !

Scott Pilgrim t1, de Brian Lee O'Malley



Auteur : Brian Lee O'Malley
Editeur : Milady Graphic - Parution : Mars 2010
ISBN : 9782811203238 - Prix : 6.99 €


A propos de l'auteur

Bryan Lee O'Malley est vivant depuis 1979. Il habite à Toronto. Il joue un peu de guitare et de clavier, mais il est plutôt minable à la basse. La série Scott Pilgrim comptera six volumes. Elle a été adaptée au cinéma par Edgar Wright, et en jeu vidéo par Ubisoft.


Quatrième de couverture

La vie de Scott Pilgrim est géniale. II a vingt-trois ans, il joue dans un groupe de rock, il est "entre deux boulots", et il sort avec une mignonne petite lycéenne. Tout est fabuleux jusqu'au moment où une livreuse en rollers nommée Ramona Flowers, sérieusement atomique et dangereusement trendy, commence à traverser ses rêves et à le croiser à des fêtes.


Ressenti

Prévenons tout de suite : en général, les mangas, c'est pas mon truc. Le visuel n'est pas très important pour moi, encore plus quand c'est en noir et blanc comme ici.

Ce manga est fait pour des geeks, n'en doutez pas une seule seconde. Vous allez découvrir le monde où vit Scott, sortant actuellement avec une lycéenne, et qui va croiser le chemin de Ramona, en tomber follement amoureux, et devoir affronter ses ex maléfiques.

On est ici dans une ambiance de jeux vidéos, qui est assez bien retranscrite, et ceux qui connaissent apprécieront certainement mieux que moi les références qu'on peut trouver. Bref, une lecture sympathique !

Les gentlemans de l'étrange, d'Estelle Valls de Gomis



Auteur : Estelle Valls de Gomis - Illustrateur : Fabien Fernandez
Editeur : BlackBook Editions - Parution : Septembre 2010
ISBN : 9782915847871 - Prix : 9 €


A propos de l'auteur

Estelle de Valls est docteur en littérature anglaise, écrivain, traductrice, essayiste et anthologiste. Auteur de Les Gentlemen de l'Etrange, Des Roses et des Monstres, d'une anthologie sur les fétichistes dans la littérature fantastique aux Belles lettres, d'un recueil d'articles co-dirigé consacré aux genres de l'imaginaire chez Autrement. Elle est aussi illustratrice et nouvelliste dans de nombreux fanzines et revues. Elle a dirigé un numéro, consacré aux joyaux, du périodique Emblèmes. Elle est rédactrice en chef et directrice de publication du Calepin Jaune, fanzine fantastique et dix-neuvième qu'elle a fondé en 2003.


Quatrième de couverture

Suivez le jeune psychiatre Manfred Gladstone et son étrange acolyte, l’aristocrate déchu Wolfgang Bloodpint à travers une multitude d’aventures cocasses ou malsaines dans une fin de siècle décadente.


Ressenti

Tout d'abord, ce livre est présenté comme un recueil de nouvelles, sans en être vraiment un . Chaque "chapitre" est en fait une nouvelle, et celles-ci se suivent toute chronologiquement, de telle sorte qu'on peut au final lire le tout comme un roman ou presque, et c'est ce que j'ai fait.

On ne sait pas grand chose sur le groupe qui forme nos héros, à savoir Manfred Gladstone, et Wolfgang Bloodint. Très vite s'y rajoutent Wilhelmine, une jeune servante de Wolfgang, et Ernest, souris géante qui parle.

On croisera dans le recueil des créatures plus ou moins étranges, que devront combattre nos héros, dans un Londres du XIXème siècle.

Même si le recueil est bien écrit, j'avoue ne pas avoir été réellement enthousiasmée par la lecture, en effet, il m'a paru difficile de m'attacher aux personnages, et par exemple, l'amour de Wilhemine pour son maître, ou sa position inhabituelle (elle est gouvernante et lui noble), sont évoqués, mais pas vraiment approfondis. De même, la quasi-totalité des nouvelles aurait pu être plus développée, et c'est peut-être ici ce qui m'a manqué.

Cependant, les amateurs de fantastique et de nouvelles apprécieront certainement ce recueil !

18 avr. 2011

Niourk, de Stefan Wul





Auteur : Stefan Wul

Editeur : Gallimard - Parution : Juillet 2001

ISBN : 9782070419531 - Prix : 5.70 €





A propos de l'auteur



Né en 1922, Stefan Wul a publié entre 1956 et 1959 onze romans qui constituent l'essentiel de son œuvre. La spontanéité et la constante inventivité qui en émanent font de cet auteur l'une des figures les plus attachantes de la science-fiction française.





Résumé



Sur une Terre devenue désertique, l'enfant noir, rejeté par la tribu, erre, et décide de rejoindre la ville légendaire de Niourk, remplie de fantômes et de robots abandonnés.





Ressenti



La première chose frappante, c'est d'avoir le point de vue de l'enfant noir. Il n'est jamais nommé, en fait, ne paraît avoir de nom. Il décrit son monde actuel un peu comme le ferait un enfant, avec ses peurs.



Appréciable également, de savoir ce qui s'est passé pour que la planète devienne ainsi. On est bel et bien dans un univers post-apocalyptique, où l'humanité encore présente a énormément régressé, devenant sauvage, et tentant de survivre dans un monde devenu un désert.



J'ai beaucoup apprécié cette atmosphère avec si peu de paroles, où notre héros, l'enfant, est rejeté de tous, on ressent réellement à mon sens cette incompréhension de la victime du rejet, qui cherche à comprendre le pourquoi du comment, et à s'intégrer coûte que coûte.



Quand à la fin, elle est surprenante et originale.

17 avr. 2011

Marouflages, de Sylvie Lainé



Auteur : Sylvie Lainé - Illustrateur : Gilles Francescano
Editeur : ActuSF - Parution : Octobre 2009
ISBN : 9782917689165 - Prix : 8 €


A propos de l'auteur

Sylvie Lainé est une auteur française de science-fiction, née le 29 juin 1957, à Saint-Lô.
Elle travaille pour l'université Jean Moulin de Lyon en tant que professeur d'Ingénierie des systèmes d'information et de documentation. Sa nouvelle "Les yeux d'Elsa" a reçu le prix Rosny Ainé 2006, le Grand prix de l'Imaginaire 2007 et le prix du Lundi 2006.


Il s'agit ici d'un recueil, il n'y aura donc pas de résumé global ici.


Ressenti

Bon alors tout d'abord, je vous préviens, ne lisez pas la préface avant d'avoir lu le recueil. Si si, la dite préface est très bien, mais contient des spoilers sur les nouvelles, donc, ne faites pas comme moi, et ne vous spoilez pas. Vous irez pas me dire que vous n'étiez pas prévenu(e) !

On entame le recueil par la nouvelle la plus connue et primée de l'auteur, Les Yeux d'Elsa. Et on est pas déçu. Je vous préviens, ça va être difficile à expliquer, tout simplement parce que je m'en voudrais de vous révéler l'intrigue, mais tentons quand même. Ca parle amour, dauphin, mer, tristesse, travail, tolérance. Voilà. Et c'est sublime. J'vous laisse vous dépatouiller avec ces mots-clés pour vous convaincre.

La seconde nouvelle ? Il s'agit de "Le prix du billet", une nouvelle assez étrange à vrai dire. On y cotoie une jeune fille qui attend son "amoureux", et qui va partir. Où ? On ne sait pas. Sauf qu'il n'est pas au rendez-vous. C'est l'histoire d'une rencontre, de mensonges, de faux-semblants, de Noël, et d'amitié. Oui, je sais, c'est pas mieux que pour la nouvelle du dessus. Mais c'est beau, bien écrit, et ça fait réfléchir. Ca ne vous dit pas ?

Le recueil s'achève par "Fidèle à ton pas balancé". Comme son nom l'indique, il s'agit de copier un pas balancé. C'est une histoire de rupture, une histoire de corps terriblement difficile à décrire. Je ne saurais pas la présenter sans dire toute l'histoire, donc tout simplement, c'est une note étrange, une sorte de joie, pour terminer la lecture.

Via Temporis, opération Marie-Antoinette



Auteur : Joslan F. Keller et Jean-Paul Arif - Illustratrice : Marguerite Lecointre
Editeur : Scrinéo Jeunesse - Parution : Mars 2011
ISBN : 9782953495431 - Prix : 14.90 €


A propos de l'auteur

Joslan F Keller est né aux deux tiers du siècle dernier.
On sait très peu de choses sur lui, hormis qu'il a d'abord cherché sa voie dans le journalisme et la production de films. Aujourd'hui, il baigne dans le milieu des nouvelles technologies, travaillant le jour, écrivant la nuit. Grand amateur de musique rock et de mystères irrésolus, Joslan F. Keller mène des enquêtes virtuelles sur le Net. Grand voyageur dans l'âme, il entreprend souvent des expéditions sur des sites historiques bien réels.


Quatrième de couverture

Paris, 14 décembre 2012. Mathias Brume et son amie Charlotte Champlain sont deux étudiants comme il en existe des milliers ! En répondant à l'invitation d'Aimery de Châlus et sous prétexte de déchiffrer une énigme particulièrement retorse, nos deux héros vont apprendre l'un des secrets les mieux gardés de tous les temps... La menace tangible d'une prophétie oubliée va les mener dans une série d'aventures déconcertantes à travers le Temps et leur fera découvrir les moments clés de la Révolution française.


Ressenti

Mathias et Charlotte forment un jeune couple d’étudiants, le premier en histoire, la seconde en journalisme. Le professeur Aimery de Châlus va leur demander leur aide pour résoudre une série d’énigmes soumises par Iké Darkvenom, qui les reçoit lui-même d’une machine… Les deux jeunes gens vont découvrir ainsi la menace d’une prophétie oubliée…

Grâce aux Tempoflux, nos deux amis pourront voyager dans le temps, et se retrouver à l’époque de la Révolution Française, et plus précisément, de la Terreur, période charnière et dangereuse de l’Histoire française. Entre rencontres avec la reine Marie-Antoinette et la féministe Olympe de Gouges, en passant par Laclos, ils devront trouver les clés aux énigmes, et ce, dans un délai très court…

Pleines de suspens, les aventures de Charlotte et de Mathias entraîneront très vite le lecteur, et permettent de donner envie de découvrir l’Histoire, tout en se distrayant ! La présence de pages explicatives à la fin du roman est bien pratique. De plus, le personnage d’Iké Darkvenom laisse à penser que bien d’autres aventures surviendront dans la suite de la série, et donne bien envie de la poursuivre !

Article à paraître dans le magazine Pages des Libraires avril/mai 2011.

16 avr. 2011

Gagner la guerre, de Jean-Philippe Jaworski



Auteur : Jean-Philippe Jaworski - Illustrateur : Arnaud Cremet
Editeur : Les Moutons Electriques - Parution : Mars 2009
ISBN : 9782915793642 - Prix : 28 €

Existe aussi en version poche chez Gallimard.


A propos de l'auteur

Jean-Philippe Jaworski, né en 1969, est l’auteur de deux jeux de rôle : Tiers Âge et Te Deum pour un massacre. La fureur des batailles, la fougue épique et l’humour noir sont au rendez-vous de cette deuxième plongée tumultueuse et captivante dans les « Récits du vieux royaume » : après Janua Vera (prix Cafard cosmique 2008), le retour très attendu de Don Benvenuto !


Quatrième de couverture

" Gagner une guerre, c'est bien joli, mais quand il faut partager le butin entre les vainqueurs, et quand ces triomphateurs sont des nobles pourris d'orgueil et d'ambition, le coup de grâce infligé à l'ennemi n'est qu'un amuse-gueule.
C'est la curée qui commence. On en vient à regretter les bonnes vieilles batailles rangées et les tueries codifiées selon l'art militaire. Désormais, pour rafler le pactole, c'est au sein de la famille qu'on sort les couteaux. Et il se trouve que les couteaux, juste-ment, c'est plutôt mon rayon... ".


Ressenti

Benvenuto, ça n'est pas vraiment un personnage banal. Représentant du podestat Leonide Ducatore, dirigeant de la république de Ciadula, notre héros est un homme d'âge moyen, qui a le mal de mer, et qui est un assassin et un espion en tout genre. Le but ? Servir son maître, et gagner la guerre contre le royaume de Ressine.

Ici, c'est le type de roman où les complots sont au rendez-vous, et où tout le monde trompe tout le monde, y compris le narrateur face au lecteur. On le voit de temps à autre dans des romans semblables - comme les Jardins de la Lune de Steve Erikson , il y a parfois trop de personnages, et ça devient difficile de suivre vraiment. C'est un écueil que l'auteur a évité, oui, les personnages sont nombreux, mais on parvient assez facilement à les resituer dans le récit.

Si vous n'aimez pas les romans assez violents, celui-là risque de ne pas trop vous plaire non plus. Ben oui, Benvenuto est un homme de main, et qui n'a pas peur d'employer la violence, d'ailleurs, ses ennemis ne se gênent pas pour faire de même !

Le plus de ce roman ? Son écriture pour moi, avec un peu de vieux français, des expressions inattendues, et le tout sans que ça alourdisse un seul instant le roman.

Donc, si on résume, un roman plein d'action et de complots, où tout le monde est manipulé...

10 avr. 2011

Read-a-Thon, le bilan


Après 12h de lecture acharnée, c'est terminé !

Ont été lus :

- La ligue des gentlemans extraordinaires, vol 1 (71 p)
- Les gentlemans de l'étrange (150 p - déjà entamé)
- Le portrait de Dorian Grey (250 p)
- Walking Dead, vol 1 (143 p)
- Scott Pilgrim, vol 1 (168 p)
- Entre deux rafales (123 p)
- Au bord de la tombe (503 p)

Soit un total de 1408 pages !

Bien que j'ai déjà participé au challenge Juste pour lire sur une durée de 6h, c'était la première fois pour un RAT, et ça s'est plutôt bien passé !

En revanche, étant plutôt de nature nocturne, ça aurait sans doute été plus facile pour moi de le faire la nuit, et il faut avouer que Dorian Grey a été une étape très difficile dans ce challenge, d'autant plus que j'ai lu en début d'après-midi. Comme me l'ont fait remarqué les autres marathoniennes, c'était sans doute pas le bon choix de livre, mais je l'ai eu \o/

J'ai adoré l'ambiance, pouvoir suivre les autres par facebook, msn, sms ou les blogs tout simplement, à refaire sans hésitation pour moi !

Un grand merci aux copines qui ont participé, et à tous ceux qui ont encouragé o/

(et maintenant, me reste plus qu'à aller crouler les chroniques à la bourre)

8 avr. 2011

Read-a-Thon


Tout est dans le titre, sauf que moi, ça sera le 10 avril, donc, après-demain, de 10h à 22h, parce que 24h, ça fait quand même beaucoup ! Et en plus, ça sera avec Vert, Olya, Lhisbei, Tortoise, et bien d'autres espérons-le !

Mais qu'est-ce donc le RAT ? Lire pendant une durée au choix, 12 ou 24h !

Une petite prévision de ce que je vais lire ? Oui, et elle sera rajoutée à ce billet d'ici peu, et vous pourrez même suivre l'évolution du challenge dimanche :p



Un peu de tout, sachant que "Les gentlemans de l'étrange" est déjà bien entamé, et qu'évidemment j'ai aussi ma PAL à côté o/


EDIT : 10h53, ça a démarré depuis presque une heure avec "Les gentlemans de l'étrange" o/

12h50 : Les gentlemans de l'étrange, c'est fini, la bd "La ligue des gentlemans extraordinaires" aussi, "Entre deux rafales", même traitement, et pareil pour le tome 1 de Scott Pilgrim ! Pas faim pour l'instant, mais petit coup de barre, et mal de dos. Je continue avec Le portrait de Dorian Gray !

18h : Dorian Grey a failli avoir ma peau cet après-midi, mais j'ai fini par vaincre ! Après une petite pause de geekage, j'ai entamé et fini le tome 1 de Walking Dead. J'entame le dernier tiers du marathon avec "Au bord de la tombe" de Jeaniene Frost !

5 avr. 2011

Choose a story, the end



Et oui, l'opération "Choose a story", c'est fini, alors voici un petit récapitulatif, accompagné d'un grand merci à tous ceux qui y ont participé !

Les grands gagnants étaient sans conteste "Niourk", de Stefan Wul, "Noô", du même auteur, "L'école des femmes" de Molière, et "La ligue des gentlemans extraordinaires", d'Alan Moore, avec trois voix chacun !

Les titres complémentaires étaient "Les petits dieux", de Terry Pratchett, "Les contes de la fée verte", de Poppy Z. Brite, "La tapisserie de Fionavar", de Guy Gavriel Kay, "Le portrait de Dorian Gray", d'Oscar Wild, et "Marouflages" de Sylvie Laîné !

Pour des raisons pratiques de "çarentrepasdansmonsac", "La ligue des gentlemans extraordinaires" n'a pas pu partir avec moi, mais je vais y remédier, c'est promis ! "Les contes de la fée verte" étant également sur le round pour la lecture commune du Cercle d'Atuan, ils sont restés ici.

Lus pendant la semaine de vacances :

Georges Martin, Le Volcryn
Stefan Wul, "Niourk"
Molière, "L'Ecole des femmes"
Sylvie Lainé, "Marouflages"

Les avis sont à venir o/

Encore un grand merci à tous ceux qui ont participé !

3 avr. 2011

Le Volcryn, de George R. R. Martin



Auteur : George R. R. Martin - Traducteur : Odile Sabathé-Ricklin - Illustrateur : Lasth
Editeur : ActuSF - Parution : Mai 2010
ISBN : 9782917689219 - Prix : 9 €


A propos de l'auteur

George R.R. Martin Scénariste et producteur au cinéma et à la télévision, il est aussi l'auteur de plusieurs romans à succès (Riverdream, Armageddon Rag). Dans la lignée des Rois maudits et d'Excalibur, le Trône de fer est une grande saga épique, actuellement en cours d'adaptation en série télévisée par la chaîne HBO.


Résumé

Karoly d'Branin a décidé de poursuivre son rêve, prendre contact avec les créatures mystiques et légendaires, les Volcryns. Pour celà, il a pris place à bord du vaisseau de Royd Eris avec son équipe, mais survivront-ils au voyage ?


Ressenti

Cette novella débute de façon assez banale, on nous présente chaque intervenant, puis la situation de départ. Le petit groupe est enfermé dans le vaisseau spatial de Royd Eris, qui n'apparaît que sous forme holographique. C'est donc dans ce huis-clos que tout va se jouer, relations entre les personnages, suspicion, frictions dûes à l'enfermement.

Jusqu'au moment où Thale, le télépathe du groupe devient incontrôlable, ressent une peur terrible, et un esprit oppressant. On est alors entraîné dans une sorte de thriller qui n'en est pas vraiment un, et qui y ressemble par ce côté angoissant.

C'est avec grand plaisir que j'ai lu ce petit roman, et que j'ai découvert la fin, bien surprenante !