31 mars 2011

Double bonheur, de Stéphane Fiere



Auteur : Stéphane Fière
Editeur : Métaillié - Parution : Janvier 2011
ISBN : 9782864247579 - Prix : 18 €


A propos de l'auteur

Stéphane Fière vit actuellement à Pékin.
Il parle le mandarin et s'est toujours inséré dans les communautés chinoises et leurs modes de vie, que ce soit à Taiwan, à Hong-Kong, aux Etats-Unis ou en Chine. Il est l'auteur de "La Promesse de Shanghai" et de "Caprices de Chine".


Résumé

François Lizeau est un jeune interprète, qui se retrouve à Shangai pour son premier poste. Il va ainsi découvrir la ville, la Chine, et l'amour grâce à la belle An Lili. En tant qu'interprète, il possède plus de pouvoir qu'on ne pourrait le croire, et va bientôt se retrouver entraîné dans les coursives du pouvoir.


Ressenti

Le personnage de François Lizeau ne se prend pas pour n'importe qui, et on le sait très vite. Il a beau être un jeune interprète diplômé, le fait que l'ambassade pour laquelle il travaille ait grand besoin de ses services lui monte à la tête. Toute la première partie du roman est basée sur le travail de l'interprète et sur son installation à Shangaï, ce qui est certes intéressant, mais devient un peu lassant au bout d'un moment.

Fort heureusement, l'arrivée du personne d'An Lili change la donne, puisqu'avec elle, on découvre un autre aspect de la vie chinoise, et d'autres possibilités s'offrent soudainement à notre personnage qui évolue. Le côté très négociateur qu'il observe chez les chinois déteint sur lui, et il en devient plus sympathique, plus humain par son amour, et de l'autre plus désagréable, puisqu'un peu trop parfait.

La fin est pour le moins étrange, à la fois drôle, et peu compréhensible, même si elle donne du renouveau à ce roman. On rit beaucoup, on apprend également, et on se détend avec "Double bonheur" !

27 mars 2011

Dracula, de Bram Stoker



Auteur : Bram Stoker - Traducteur : Claude Aziza
Editeur : Pocket - Parution : Février 2002
ISBN : 9782266121149 - Prix : 6 €


A propos de l'auteur

Abraham Stoker, dit Bram Stoker, (Dublin, 8 novembre 1847 - Londres, 21 avril 1912) est un écrivain irlandais, auteur de nombreux romans et de nouvelles, qui a connu la célébrité grâce à son ouvrage intitulé Dracula.


Quatrième de couverture

Comment Vlad III, prince de Valachie, dont le goût immodéré pour le supplice du pal lui avait valu le surnom de "Tepes" (l'empaleur), est-il devenu, sous la plume de Bram Stoker, le comte Dracula ?
Comment un seigneur de la guerre mort au combat, en 1476, contre les Turcs est-il devenu un "non-vivant", se nourrissant du sang de ses victimes ? Comment, enfin, le folklore du vampire s'est-il nourri des chroniques historiques ? Mystérieuse alchimie qui fit l'universel succès du roman de Stoker. Par lui, la légende, reprise à la scène et, surtout, à l'écran, est devenue mythe et a donné naissance à la saga du Prince des ténèbres.


Ressenti

En raison de la popularité de cette oeuvre, il est possible de trouver ci-dessous des spoilers.

J'avais déjà vu l'an dernier l'adaptation de ce roman réalisée par Coppola, et ce film me faisait craindre, à tort, de ne pas apprécier le livre.

Construit sous forme épistolaire, ça n'est absolument pas gênant pour la lecture, et même appréciable, puisqu'on peut au fil du récit croiser différents points de vue internes sur un même évènement, et nous faire donc un avis sur la question.

Le côté journal permet également de faire partager plus facilement les émotions des différents personnages et leurs peurs. L'histoire a beau être déjà connue, on ne peut que difficilement s'empêcher d'angoisser en même temps que les auteurs des différents journaux, d'autant plus que leurs liens avec les victimes de Dracula sont différents.

C'est finalement terriblement prenant et angoissant, laissant voir une histoire d'amour, mais bien plus touchante ici par son côté dramatique. Il m'a aussi semblé qu'on avait ici un remarquable rappel de la condition féminine au XIXème siècle.

Merci à [b]Jotman[/b] de Livraddict qui a organisé cette lecture commune ! Vous trouverez les avis des autres participants juste ici :

- Jotman
- chocolat
- PetiteMarie
- strawberry
- A S K
- ô pâle étoile
- Furby71
- Pando'
- Kasper
- read-whith-me
- isa1977

22 mars 2011

Choose a story, bis



Bonjour à tous !

Tout d'abord, un grand merci à tous ceux qui ont participé, à savoir Vert, Lael, Acr0, Val et Tybalt qui m'ont envoyé par mail leurs suggestions, que voici !

1 - Alan Moore - "La Ligue des gentlemen extraordinaires", vol.1
1 - Frederic Brown, "Fantômes et farfafouilles"
1 - Michel Pagel, "Le Roi d'août"
1 - Molière, "L'Ecole des femmes"
1 - Orson Scott Card, Les chroniques d'Alvin le Faiseur
1 - Georges Martin, Le Volcryn
1 - Le portrait de Dorian Gray
1 - Stefan Wul, Noô
1 - Estelle Valls de Gomis, Les gentlemans de l’étrange
1 - Katherine Kurtz, Roi de mort
1 - David Brin, Jusqu'au coeur du soleil
1 - Stephen Donaldson, Le miroir de ses rêves
1 - Sylvie Lainé - Marouflages
2 - Terry Pratchett : Les petits dieux
2 - Poppy Z. Brite : Les contes de la fée verte
2 - GGK : La tapisserie de Fionavar
3 - Stefan Wul, "Niourk"

Pour la petite explication, le 1 signifie que le livre a été proposé une fois, le 2, deux fois, et le 3, trois fois, tout simplement ^^ Vous avez bien compris, les quatre derniers feront donc partie des vacances !

Cependant, six livres de cette liste partiront avec moi, aussi je vous propose de voter pour deux livres de cette liste, à l'exception bien sûr des quatre en fin de liste ! Les votes sont ouverts à tous, par commentaires, et ce jusqu'à samedi soir, le 26 donc !

A vos claviers !

PS : La police du blog a changé plusieurs fois depuis janvier, n'hésitez pas à me dire si certaines vous semblent moins lisibles !

16 mars 2011

Notre-Dame-aux-Ecailles, de Mélanie Fazi



Auteur : Mélanie Fazi - Illustrateur : Bastien L.
Editeur : Gallimard - Parution : Janvier 2011
ISBN : 9782070398959 - Prix : 7.30 €


A propos de l'auteur

Née en 1976, Mélanie Fazi est l'auteur de deux romans et de deux recueils de nouvelles, acclamés par les critiques et le public. Plusieurs de ses textes ont même été traduits et publiés dans des revues anglo-saxonnes. Elle est également traductrice. Son oeuvre a été récompensée par de nombreux prix.


Ressenti

Et oui, il s'agit là d'un recueil de nouvelles, donc pas de résumé, na. Attention, il est possible que j'ai fait quelques spoils par mégarde.

La première nouvelle, "La cité travestie", m'a parue sympathique pour débuter le recueil, mais ne m'a pas marquée que cela. J'ai beaucoup aimé voir la description de la ville et de cette ambiance, mais une partie est restée un peu obscure pour moi.

"En forme de dragon", nouvelle sur la musique, en revanche m'a beaucoup plus parlé, cette idée de découvrir sans cesse une autre couche sous la musique m'a paru très intéressante. Le seul ennui c'est que maintenant je suis prise de l'envie d'écouter moi aussi la chanson de la nouvelle XD

"Langage de la peau", qui est dédiée à Gudule (qu'il faut vraiment que je lise un jour, d'ailleurs), était intéressante également pour moi, et avec un titre bien parlant. Elle m'a paru plus courte que les autres, mais très parlante, et n'ayant absolument pas besoin de plus.

La nouvelle, "Le train de nuit", porte une idée intéressante, mais qui a eu du mal à me capter. Je l'ai parcourue avec plaisir, mais le train ne m'a pas vraiment captivée.

"Les cinq soirs du lion", qui suivait juste après, m'a beaucoup plus touchée. Peut-être est-ce le fait que le personnage principal s'adresse directement au lecteur ? Ou le côté animal de la nouvelle ?

"La danse au bord du fleuve" est une nouvelle assez longue, qui à sa lecture a été obscure, mais qui est parvenue à me marquer tout de même. En effet, pour le coup, c'est cette ambiance assez lourde et marécageuse dans mon esprit qui m'a intéressée, plus que la créature du lac.

Pour "Villa Rosalie", j'ai mis du temps à la comprendre, mais ça n'a pas été du tout gênant dans ma lecture, et découvrir ainsi la maison imprégnée en se laissant guider m'a été très agréable.

"Le noeud cajun" était certainement une nouvelle intéressante, mais tout comme celle du "Train de nuit", ne m'a pas captivée. Son côté angoissant n'est pas passé chez moi.

La nouvelle "Notre-Dame-aux-Ecailles" m'a beaucoup plu en revanche, de par son thème, et sa fin. J'ai adoré cette idée de transformation lente et inexorable à la fois.

Malheureusement, la nouvelle qui suivait, "Mardi gras", ne m'a pas trop attirée, même si la Nouvelle-Orléans est certainement un très bel endroit.

Histoire de bien alterner, "Noces d'écumes" fait à coup sûr partie de mes nouvelles préférées dans ce recueil. Peut-être est-ce la façon directe de la narratrice de s'exprimer, ou mes origines bretonnes qui me rendent plus sensible au thème, mais cette nouvelle m'a marquée et beaucoup plu, avec ce côté très angoissant.

La dernière nouvelle, "Fantômes d'épingle", m"a fait penser au système vaudou, avec cette idée d'exorciser les émotions par la poupée, et elle m'a paru sympathique pour terminer le recueil.


En clair ? Comme vous pouvez le constater, j'ai adoré certaines nouvelles, et d'autres ne m'ont pas vraiment marquées, on pourrait donc dire que c'est assez mitigé, mais en vérité j'ai beaucoup aimé parcourir ce recueil, de part l'ambiance particulière qui s'en dégage. A lire si vous aimez les récits d'ambiance plus que ceux d'action !

10 mars 2011

Choose a story


Hello les amis !

Tout ceux parmi vous qui partent en vacances en prévoyant de ne pas faire grand chose ont déjà eu ce dilemme, ne niez pas. Si si, vous voyiez très bien de quoi je veux parler ! Vous savez, votre grande pile de livres là, à moins d'emporter une ou deux valises supplémentaires, tout ne pourra partir avec vous en vacances, et en plus, soyons réalistes, tout ne sera pas lu.


Le but de tout ceci ? Vous suggérer de m'aider à choisir les livres qui partiront bientôt en vacances avec moi !

Je vous propose donc de jeter un oeil à ma Pile à Lire, et à y choisir cinq livres ^^ Ceux ayant récolté le plus de voix gagneront le droit d'être dans ma valise ^^ Bien évidemment, comme on embarque toujours plus de livres qu'on aura le temps de lire en vacances, ceux qui n'auront pas été lu pendant les vacances, le seront dès que possible après !

Ca vous tente ? Envoyez-moi un petit mail à : titelib29@gmail.com avec les titres des bouquins !

3 mars 2011

Evadés de l'enfer ! d'Hal Duncan



Auteur : Hal Duncan - Traducteur : Florence Dolisis
Editeur : Gallimard - Parution : Octobre 2010
ISBN : 9782070438259 - Prix : 5.10 €


A propos de l'auteur

Hal Duncan est Ecossais. Il est l'auteur de trois romans et vit à Glasgow.


Quatrième de couverture

Eli est un clochard, brisé, au bout du rouleau, Belle une prostituée qui cherche à fuir son mac. Matthew est un jeune homosexuel, Seven un tueur à gages sans pitié. Ils ne se connaissent pas mais se retrouvent ensemble sur le même bateau... en partance pour l'Enfer. Un Enfer un peu particulier, qui pourrait être New York mais n'en est qu'une copie... franchement décalée. Tous quatre, armés de leurs seuls soucis et accompagnés par un étrange personnage, n'ont plus alors qu'une idée en tête : trouver un moyen de s'évader.


Ressenti

La première chose que l'on comprend en débutant ce livre, c'est que l'auteur a clairement voulu un roman d'action. Et peut-être même un peu trop.

Car oui, tout va très vite, les personnages sont tracés assez vite, et à vrai dire, on ne saura pas grand chose d'autre d'eux que ce qu'on trouve dans la quatrième de couverture. On est vraiment plongés dans l'action, et si ça ne fait pas de mal de temps en temps, pour moi c'est presque allé trop vite au début du roman.

Ce qui est dommage, c'est que l'auteur a semé dans le roman quelques pistes de réflexion sur l'Enfer, qui ne seront au final pas exploitées. De la même façon, le tutoiement arrive assez brusquement, et si à moi il m'a paru très clair, le changement de point de vue est un peu difficile à comprendre.

En clair, si vous voulez juste un roman détente, d'action, sans prise de tête, c'est pour vous. Si vous recherchez un peu plus, vous risquez d'être déçu, car le roman d'action léger, c'est apparemment ce que voulait l'auteur pour "Evadés de l'enfer !".

Lu en commun avec le Cercle d'Atuan. Les avis ici :


1 mars 2011

Mort d'un sombre seigneur, de Laurell K Hamilton



Auteur : Laurell K Hamilton - Traducteur : Dominique Mikorey - Illustrateurs : Jon Foster et Matt Adelsperger
Editeur : Milady - Parution : Octobre 2009
ISBN : 9782811201913 - Prix : 6 €


A propos de l'auteur

Née en 1963 dans une petite ville de l’Arkansas, Laurell Kaye Hamilton a été élevée par sa grand-mère dans un petit village de l’Indiana. En 1993, elle crée le personnage d’Anita Blake et ignore alors qu’elle est l’instigatrice d’un nouveau mouvement littéraire, dérivé de la Fantasy urbaine : la bit-lit. Depuis, elle consacre chaque année un roman à son personnage fétiche, parallèlement à des ouvrages de la série Merry Gentry ou des novélisations pour des licences. (Star Trek : The Next Generation, Ravenloft.)


Quatrième de couverture

Dans un monde où la sorcellerie est redoutée plus que tout, une jeune fille découvre qu'elle a d'étranges pouvoirs magiques.
Mais peut-elle se fier à son propre don alors que tout est corrompu ?


Ressenti

Il faut savoir que j'ai lu cet ouvrage en ayant bien vu marqué "Ravenloft" sur la couverture, mais sans avoir un seul instant fait le lien entre ça et le jeu Donjons et Dragons qui m'est pourtant connu. C'est le premier reproche que je ferais à ce livre, puisqu'en fait Ravenloft est le nom d'un royaume, que l'auteur ne prend pas le temps d'expliquer réellement au lecteur. Avouons-le, une petite explication ou un renvoi à une explication aurait pourtant été très utile.

Le premier chapitre nous parle de Calum Maitrechant, vieillard en train de mourir et qui va décider de prendre un nouveau corps, plus jeune. Et sur le reste du roman, nous enchainons sur les aventures d'une troupe d'aventuriers, conduite par Jonathan, meilleur ami de Calum, et par son épouse Tereza. Parmi, Elaine Cairn et son jumeau. Elaine est une jeune fille qui a refoulé ses pouvoirs jusqu'à présent, et qui va donc devenir magicienne dans un monde où la magie est crainte et haïe...

L'aventure en elle-même est intéressante, mais sincèrement, sans savoir qu'on est dans un monde de Donjon et Dragons ou pour des non-initiés, il est très difficile de comprendre rapidement que nos héros sont bel et bien un groupe d'aventuriers.

Les personnages ne sont pas très développés, c'est compréhensible étant donné que ça n'était apparemment pas ce que voulait faire l'auteur ici, mais on a parfois du mal à les comprendre, d'autant plus que certains paragraphes ne sont pas franchement clairs au niveau du style.

Enfin, outre l'histoire de Calum, on a d'autres intrigues qui se dévoilent peu à peu, et j'avoue avoir été extrêmement frustrée que certaines soient subitement laissées de côté, comme les pouvoirs de guérison d'Elaine par exemple.

Ce livre se lit cependant très vite, et c'est très clairement un roman d'aventure, mais pour moi il est vraiment dommage de ne pas avoir placé d'introduction pour expliquer un peu le monde et l'univers, et surtout indiquer que ce tome-ci fait partie d'une série... Car ça n'est à aucun moment indiqué sur l'ouvrage, qu'on ne comprend pas grand chose, et on reste sur sa fin.

Livre lu en lecture commune avec Livraddict, voilà les avis des autres participants :


Merci à Melisende pour l'organisation, et pour m'avoir permis de tirer ce livre de ma PAL !