20 févr. 2011

La parenthèse, d'Elodie Durand



Auteur/Illustrateur : Elodie Durand
Editeur : Delcourt - Parution : Mai 2010
ISBN : 9782756017037 - Prix : 14.95 €


A propos de l'auteur

Elodie Durand a étudié à l'école des arts décoratifs de Strasbourg, et a suivi les cours d'illustration de Claude Lapointe, Christian Heinrich et Joseph Béhé. Elle a obtenu en 2003 le DNSEP Communication "illustration" avec les félicitations du jury. Elle travaille également pour la presse enfantine et l'édition jeunesse (Actes Sud, Milan, Bayard...).


Résumé

Un morceau de vie, une lutte contre une mémoire défaillante, qui s'efface peu à peu, et contre la maladie.


Ressenti

En lisant la quatrième, j'ai cru à avoir à faire à un récit sur la maladie d'Alzeihmer, ou sur la sénilité. Quelque chose dont on sait à peu près que ça touche la mémoire, tout ça. Et bien non.

Dès les premières pages, on comprend que nous allons avoir ici un récit bouleversant, même si au début, on ne comprend pas. On nous raconte peu à peu les absences que la narratrice elle-même ne remarquait pas, ne voyait ces tranches d'existence disparaître dans l'oubli, et puis l'évolution, oublier ce que le médecin a dit, oublier d'y avoir été.

C'est très triste à ce niveau-là, puisqu'on ne peut que voir à travers la narratrice la dégradation de sa mémoire, tout ce qu'elle oublie, sa vie qui n'en est plus vraiment une, à ne rien se souvenir, et puis la façon dont elle remonte la pente, petit à petit, difficilement. Le graphisme de la bd est très beau également, et aide bien à se représenter ce que peut être une perte de mémoire.

Une très belle bd pour moi, mais également triste.

2 commentaires :

Quelques gouttes d'encre à déposer ?