30 janv. 2011

Cleer, de L.L Kloetzer



Auteurs : L.L. Kloetzer - Illustrateur : Daylon
Editeur : Denoël - Parution : Septembre 2010
ISBN : 9782207109427 - Prix : 23 €


A propos de l'auteur

Ingénieur, consultant et docteur en psychologie, L.L.
Kloetzer est né au milieu des années 70 et travaille pour une multinationale. Après avoir écrit trois romans de fantasy remarqués (dont Le Royaume blessé, Denoël 2006), il a décidé de se consacrer à des sujets sérieux : l'argent, le travail et le coaching. Cleer est l'impossible transcription de ses expériences personnelles et spirituelles.


Résumé

Cleer n'est pas seulement une entreprise, c'est une conception, une idée bien particulière. Charlotte et Vinh viennent d'y être embauchés comme consultants, pour les filiales de Cleer en difficulté. Ce sont eux qu'on appelle en dernier recours pour résoudre les problèmes, remettre tout en ordre, le tout sans laisser de traces. Ils représentent la Cohésion Interne.


Ressenti

A vrai dire, avant d'entamer ce livre, j'avais vu passé plusieurs critiques dessus, certaines positives, d'autres pas, j'avais également lu et adoré Le Royaume blessé, discuté avec l'auteur rencontré aux Utopiales de son nouveau roman. Autant dire que je partais avec quelques à priori, ne sachant pas trop à quoi m'attendre, d'autant plus que certains parlaient de nouvelles, d'autres de roman.

En réalité, nous suivons tout au long du livre les deux mêmes personnages, Charlotte, et Vinh, mais le roman est découpé en "mission" que font nos héros, ce qui peut donner cette impression de nouvelles qui n'en sont pas. Charlotte est un personnage assez banal, jeune femme prête à faire son travail, un peu trop sensible, et surtout un peu plus perdue au fil du roman. Au contraire, Vinh est plutôt antipathique, paraissant assez manipulateur, et un peu caricatural sur les bords. Pour certains, la jeune femme est caricaturale également, pour moi, l'explication fournie dans le livre est satisfaisante ^^

En revanche, la surprise a été plutôt de ne pas vraiment voir tout de suite la science-fiction et la fantasy de ce livre. En effet, pendant la majeure partie du roman, j'ai certes bien compris que l'avancement technologique était bien plus avancé, mais sinon, j'ai eu l'impression de rester sur des missions d'entreprise. La magie qui survient ensuite m'a du coup surprise, ou alors, j'ai raté les indices cachés avant ^^

De part le concept, c'est un roman qui m'a poussé à la réflexion, sur le monde du travail, sur la conception qu'on peut en avoir. Seulement, la fin est un peu gâchée pour moi par l'incompréhension. Il y a très certainement une partie des explications qui m'échappe, mais c'est comme ça ^^

25 janv. 2011

Le lézard Lubrique de Melancholy Cove, de Christopher Moore



Auteur : Christopher Moore - Traducteur : Luc Baranger
Editeur : Gallimard - Parution : Août 2006
ISBN : 9782070338863 - Prix : 8.40 €


A propos de l'auteur

Christopher Moore, né en 1957, abandonne ses études à seize ans pour enchaîner les expériences.
Il étudie parallèlement l'anthropologie, la photographie, aime l'océan, les émissions sur les animaux et vit dans une forteresse perdue sur une île inaccessible du Pacifique. Le lézard lubrique de Melancholy Cove est son deuxième roman, après Un blues de coyote, paru en Folio Policier.


Résumé

Melancholy Cove est une station balnéaire tout ce qu'il y a de plus normal, à l'exception de ses habitants. Un flic très malheureux de l'être, une ancienne actrice de série, un joueur de blues, ou un pharmacien obsédé par les dauphins, voilà tout ce qu'on y trouve en ce moment ! Etrange, non ?


Ressenti

La première question qu'on peut se poser légitimement, c'est "que fait ce livre en policier ?" En effet, si vous recherchiez une belle enquête pleine de rebondissements, vous pouvez d'ores et déjà vous arrêter ici même, rien de tout ça par ici !

Comme vous avez pu le constater dans le petit résumé, les habitants de Melancholy Cove sont on ne peut plus étranges, et complètement loufoques. Car c'est à ça qu'il faut s'attendre en ouvrant ce livre, un récit qui change régulièrement de point de vue, pour nous donner à chaque fois un point de vue totalement déjanté sur ce qui se passe ^^

Molly, l'ancienne actrice schyzophrène, est très attachante, et à la fois complètement folle ^^ Amateurs de récits un peu fous qui aiment rire, allez-y sans hésiter !

Lu avec le Cercle d'Atuan !

18 janv. 2011

Les heures silencieuses, de Gaëlle Josse



Auteur : Gaëlle Josse
Editeur : Autrement - Parution : Janvier 2011
ISBN : 9782746715011 - Prix : 13 €


A propos de l'auteur

Gaëlle Josse vit en région parisienne.
Auteur de plusieurs recueils de poésie, elle signe ici son premier roman.


Résumé

Magdalena est l'épouse de Pieter van Bayeren, administrateur de la Compagnie des Indes Orientales à Delft. Elle nous raconte sa vie d'épouse et de femme au foyer, confiant tout son coeur.


Ressenti

Autant le dire tout de suite, ce roman est plutôt triste. Il dépeint en effet la vie de Magdalena van Bayeren, fille de l'ancien administrateur de la Compagnie des Indes. Cette jeune femme fut formée pour le commerce, mais dans cette société, les femmes ont leur place toute désignée au foyer.

Elle a choisi de se faire représenter de dos sur un portrait, et le récit commence par là, en nous expliquant son choix. Sa vie est pleine de surprises, joyeuses autant que tristes, et on imagine très bien cette femme au final.

Ce qui fait la tristesse de cet ouvrage, c'est la fin. Evitons de vous spoiler, mais le destin de Magdalena pousse à la réflexion sur la place des hommes et des femmes dans la société, en plus d'être agréable.

15 janv. 2011

Les joyeuses, de Marcel Quint



Auteur : Marcel Quint
Editeur : Gallimard - Parution : Novembre 2010 (poche)
ISBN : 9782070402380 - Prix : 5.10 €


A propos de l'auteur

Michel Quint est né en 1949.
Il a publié une trentaine d'ouvrages (romans noirs, nouvelles, dramatiques et feuilletons radio). Il a reçu le Grand Prix de littérature policière en 1990 et le prix Cinéroman en 2001. "Effroyables jardins" a été adapté au cinéma en 2003 par Jean Becker, avec Thierry Lhermitte, Jacques Villeret, André Dussollier et Benoît Magimel. "Aimer à peine", le deuxième volet d'Effroyables jardins, a paru en 2002 aux Éditions Joëlle Losfeld.


Résumé

A Sablet, nous suivons un bègue, Frederico Peres, dit Rico, et la troupe de théâtre à laquelle il va être intégré. Entre joyeux fêtards, secrets bien gardés, tentatives de paroles, et amours, le quotidien n'est pas de tout repos.


Ressenti

Il est difficile de définir vraiment ce qu'est ce roman, tant il se passe de choses. Tout est raconté par le jeune Rico, qui bégaye, et qui ne sait pas quoi faire pour pouvoir parler. Sa famille est peu présente, et il est présenté au début comme un jeune homme peu sûr de lui, du fait de son bégaiement.

La troupe est clairement présentée comme une troupe de joyeux lurons, qui n'a pas de tabous, un peu dans l'esprit des années 68, et surtout qui fait énormément la fête. C'est ainsi que ce cher Rico découvrira les vertus du vin, puisque c'est principalement ce qui est bu, de la drague, et quelques intrigues familiales par la même occasion.

L'écriture quand à elle est très agréable, et on se laisse volontiers emporté par le récit parsemé de citations ou de références littéraires. Le langage est assez argotique, mais pas choquant, et il reste facile à saisir même si l'on ne connait pas l'argot du coin à la base. Si vous aimez le vin, vous trouverez en plus certainement des références là dedans qui m'ont échappés.

On pourrait donc croire au début à avoir à faire un récit finalement pas très passionnant, qui le devient au fil des pages, nous laissant qu'une envie, comprendre et savoir ^^

Merci aux éditions Folio et à Livraddict pour cette petite découverte.

10 janv. 2011

Kraa, de Benoît Sokal



Auteur : Benoît Sokal
Editeur : Casterman - Parution : Septembre 2010
ISBN : 9782203020443 - Prix : 18 €


A propos de l'auteur

Benoît Sokal, né le 28 juin 1954 à Bruxelles, est un scénariste et dessinateur de bande dessinée. À partir de la fin des années 1990, Benoît Sokal est également devenu créateur de jeu vidéo en scénarisant et réalisant son premier jeu vidéo : L'Amerzone. C'est aussi l'inventeur du célèbre personnage L'inspecteur Canardo.


Résumé

Dans une région froide, entre l'Alaska et la Sibérie, une vallée habitée seulement par une vieille tribu indienne, et par les animaux. Kraa, l'aigle, et Yuma, indien, vont se lier, et s'aider lorsque les colonisateurs veulent faire de la vallée une mégalopole.


Ressenti

On voit souvent les oiseaux comme de belles créatures, en oubliant qu'ils peuvent être très fiers, et cruels. C'est le cas du jeune aigle Kraa, qui ne vit que pour tuer et dominer. L'être humain ne l'effraie pas, il n'a pas peur de s'y attaquer. Yuma est tout le contraire, et ils vont pourtant se lier et s'aimer. L'indien est courageux, mais aussi très généreux, n'hésitant pas à venir en aide à l'aigle.

L'histoire est intéressante, et donne envie de la poursuivre, même si la cruauté est très présente dans cet album. Quand au graphisme, il est fin, et représente très bien cette beauté sauvage de la nature dont on nous parle ici.

6 janv. 2011

Le bon gros géant, de Roald Dahl



Auteur : Roald Dahl - Traducteur : Camille Fabien - Illustrateur : Quentin Blake
Editeur : Gallimard - Parution : 1984 (1ère édition)
ISBN : 9782070612642 - Prix : 7.70 €


A propos de l'auteur

Roald Dahl (13 septembre 1916 - 23 novembre 1990) est un écrivain britanno-norvégien né au Pays de Galles, auteur de romans et de nouvelles, qui s'adressent aussi bien aux enfants qu'aux adultes. Parmi ses œuvres les plus célèbres, on peut citer Charlie et la Chocolaterie, adapté plusieurs fois au cinéma, ainsi que des recueils de nouvelles grinçantes Kiss Kiss et Bizarre, bizarre (Someone like you)


Résumé

Sophie, orpheline voit un soir une grande silhouette au dehors, et avant qu'elle ait eu le temps de dire ouf, là voilà enlevée par un géant, qui l'emmène dans son pays. Heureusement pour elle, c'est le Bon Gros Géant qui l'a capturée, et lui ne mange pas d'humains...


Ressenti

Et voilà, c'était mon premier Roald Dahl. Aussi surprenant que ça soit, j'en avais jamais lu auparavant, et je regrette bien.

Sophie, la petite fille que l'on suit, n'a rien de vraiment spécifique, à part que c'est une fillette intelligente et orpheline. En revanche, le B.G.G., lui, est un personnage très amusant. D'abord, avouez qu'un géant végétarien, c'est tout de même pas commun. Et un qui décide d'aider une petite fille, encore moins.

Notre géant sait bien des choses, et parle systématiquement en faisant des jeux de mots, à priori involontaire. Le pays des géants est aussi une contrée bien développée, puisqu'on l'imagine assez facilement, triste et désolée, et on a souvent de la peine pour le pauvre B.G.G., qui sert apparemment de souffre-douleur.

Mais malgré ça, c'est une histoire très marrante, dont les jeux de mots font sourire, et parfaitement distrayante, qu'on soit jeune ou vieux ^^ Après tout, ça vous tenterait pas vous de rencontrer un géant végétarien qui fait des jeux de mots ?

3 janv. 2011

Happy Birthday

Un an déjà que ce blog existe ! Et oui, c'est le 3 janvier 2010 que Parchments of Sha est né, et c'est donc son premier anniversaire !

Si vous voulez des statistiques et des chiffres, je vous invite à aller jeter un coup d’œil à mon article précédent, il en parle justement !

Tout d’abord, un grand merci à Vert alias Calenwen , puisqu’à vrai dire c’est elle qui m’a fait découvrir par son blog la communauté de lecteurs bloggueurs ^^ Ensuite, un grand merci également à Mylou, qui s’est très gentiment chargée de faire la décoration !

Depuis un an à présent, j’ai pu découvrir plusieurs communautés, à savoir Le Cercle d’Atuan, ActuSF, Elbakin, PlanetSF, etc. et m’y intégrer avec grande joie ! Il y a également eu des participations à plusieurs évènements, notamment le salon jeunesse de Montreuil de 2009 et de 2010, le salon du Livre 2010, ainsi que les Utopiales 2010, même si tous ces évènements n’ont pas eu d’articles à l’exception du dernier. J’ai également pu rencontrer des membres du Cercle d’Atuan à plusieurs reprises, et ceux du forum de l’Atalante également, au plaisir de le refaire !


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~ News ~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Pour ses un an, Parchments of Sha vous annoncer que nous avons désormais une page Facebook, consultable ici, ainsi qu’un compte Twitter ici même. N’hésitez pas à venir suivre nos actualités !

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~ Challenges ~~~~~~~~~~~~~~~~

The Middle Earth Challenge, organisé par The Bursar : Après avoir visionné les trois films, le Silmarillion, celui que je craignais le plus, est terminé et critiqué, tout comme le tome 1 des Contes et Légendes Inachevés ! Le second est à quand lui en cours de lecture depuis un moment ^^

Challenge Serial Killer, organisé par Alcapone : Celui-là, je suis restée bloquée dans Le livre noir des serial killers, de Stephane Bourgoin, qui s’avère être un plus gros morceau que prévu. J’y arriverai !


~~~~~~~~~~~~~~~~ Bilan livresque 2010 ~~~~~~~~~~~~~

Un petit top pour commencer, pas dans l’ordre ^^

Hanka, 15 ans, prostituée pour les soldats d’Austwich. Roman très triste, et très bien écrit.

Suite de Sœur des Cygnes, nous suivons ici les aventures de Liadan, dans le style toujours aussi doux et agréable de l’auteur.

Premier tome d’une saga guerrière et politique à la fois, très complexe, qui plaira à tous ceux qui ont adoré la Compagnie Noire.

Humour et folie seront au rendez-vous. Laissez-vous entraîner par votre guide touristique qui contient tout ce qu’il faut, « Pas de panique ! »

Corrag, condamnée au bûcher pour sorcellerie. Le révérend Leslie entendra son histoire magnifique, dans une Irlande du XVIIème siècle.

« Bienvenue au premier jour de votre mort. » Un thriller haletant pour trouver le coupable en sept jours.

Fait pour être lu comme un conte, ce roman vous entraîne dans une très belle épopée et vous conte l’histoire d’Eylir Ap Callaghan.

  • Cygnis, de Vincent Gessler (Ed. L’Atalante)

Roman post-apocalyptique, son style très fluide vous emporte facilement dans le sillage de Syn le trappeur !

Intolérance, guerre, et religion, tout cela sera au rendez-vous ! Sous forme de quête, frottez-vous ici au fanatisme religieux…

Quelques flops ? Le double corps du roi, d’Ugo Bellagamba et Thomas Day. Je suis sûre que c’est un roman très sympathique, mais il m’a posé problème pour m’attacher aux personnages.

S’il faut rajouter quelque chose, ce sera pour Le Coup du Cavalier, de Walter Jon Williams, qui sans faire partie de mon top, a eu le mérite de me réconcilier avec la science-fiction. En effet, pour la petite anecdote, j’ai eu le malheur plus jeune de vouloir lire du Asimov, et probablement fait un mauvais choix. Les explications scientifiques pendant une bonne trentaine de pages, ça m’avait refroidie vous voyez XD.

En cette nouvelle année, j’ai aussi choisi de me lancer un petit défi, qui sera de lire des essais. Le minimum requis sera un ouvrage historique (Dicoatlas de l’histoire du monde), un livre sur la politique, un autre sur l’actualité, et un livre de philosophie (Le banquet, de Socrate), soyons fous. Souhaitez-moi bonne chance !

Les résolutions pour 2011, plus de science-fiction, plus de BD, et j’espère encore bien des découvertes !

Si vous m'avez lu jusque là, un grand merci, une nouvelle fois, une bonne année à vous, et à bientôt je l'espère !

2 janv. 2011

Au nord du monde, de Marcel Theroux



Auteur : Marcel Theroux - Traducteur : Stéphane Roques
Editeur : Plon - Parution : Août 2010
ISBN : 9782259212199 - Prix : 22 €


A propos de l'auteur

Réalisateur et romancier, il vit à Londres. Au nord du monde est son premier roman traduit en français.


Résumé

Nous sommes en Sibérie, dans un monde post-apocalyptique, où Makepiece est le shérif d'une petite ville en ruine, abandonnée par les humains. Elle tente de survivre, désespérée dans ce monde, jusqu'au jour où un avion traverse son ciel, signe d'espoir. La civilisation humaine a peut-être une vie meilleure ailleurs ?


Ressenti

Le fait de ne pas savoir exactement ce qui s'est produit pour qu'on se retrouve en Sibérie, où le froid est mortel, espace presque désertique, ça peut être un peu gênant. Et puis on s'y habitue. Dans le fond, ça n'a pas grande importance.

Pour une raison obscure, les parents de Makepiece ont cru que s'exiler en Sibérie était une chance de recommencer à zéro, et malheureusement, leur race s'éteint peu à peu. Le personnage de Makepiece est original, puisque c'est clairement une survivante dont on sait très peu de choses au début. Une femme qui a toujours vécu ici, et qui rêve de l'ancienne civilisation, celle d'où viennent ses parents, qui pense que cette civilisation était meilleure.

Le monde décrit est cruel, froid, empli de méchanceté et de désespoir, et l'auteur parvient très bien à nous le rendre ainsi. On imagine à la perfection les terres désolées, les villes abandonnées, et ce paysage arctique.

Joyeux, ce roman ne l'est pas, puisqu'il nous raconte l'histoire d'une femme désespérée, dans un monde où on ne voudrait pas vivre. Pourtant, on se laisse très vite prendre au jeu de l'auteur dans ce très beau roman.

1 janv. 2011

Bilan/Statistiques 2010

Tout d’abord, une excellente nouvelle année à tous, qu’elle soit riche en joie et en découvertes, livresques ou non !

Je n’ai malheureusement découvert les statistiques de visite qu’en mars, donc, vous n’aurez les résultats que de mars à décembre 2010 !

Au total, 2202 visites ont eu lieu, et 3314 pages ont été vues, soit une page et demie vue par visite ! Pas mal pour une première année d’existence ^^

D’où viennent mes visiteurs ?

Principalement d’Europe, et de France, bien que j’ai apparemment des visiteurs assidus en provenance des Pays-Bas (285 visites tout de même), de Belgique (93 visites), d’Allemagne (51 visites), de Suisse (45 visites), ainsi que du Canada, des Etats-Unis, et même de Russie ! Population variée que tout ce petit monde ^^

Comment arrivent-ils ici ?

47 % viennent par ici grâce à des sites référençant mon blog, par exemple Google, Le Cercle d’Atuan, Livraddict, Blogger, etc. 30 % me découvrent grâce aux moteurs de recherche, mais pas de recherche saugrenue à mon actif, seulement des noms d’auteurs ou de livres, ou mon pseudo ^^

Le reste de mes visiteurs, soit 20 %, me visite grâce à un accès direct !

Fidèles au poste ?

Pas toujours ! Selon Google Analytics, la grande majorité de mes visiteurs ne fait qu’un seul passage par ici ^^ Mais 30% d’entre vous sont fidèles, et reviennent !

Combien de livres lus en 2010 ?

98 mon capitaine ! Seulement 4 BD, 29 livres de fantasy, 14 en science-fiction, le reste étant de la littérature générale, à l'exception d'un essai, et de 2 polars. Promis, l'année prochaine, j'essaye de m'améliorer !


Et voilà ! Rien de bien exceptionnel, mais c’est déjà super pour moi, qui n’envisageais à la base qu’une sorte de « blog mémoire » ! Un grand merci à tout ceux qui me visitent, une chouette nouvelle année, et n'hésitez pas à repasser par ici si l'envie vous en prend !