5 nov. 2010

Votre mort nous appartient, d'Antoine Lencou



Auteur : Antoine Lencou - Illustrateur : Fablyrr
Editeur : Griffe d'Encre - Parution : Mai 2009
ISBN : 9782917718117 - Prix : 9.50 €


A propos de l'auteur

Marié, père de deux grands fils, Antoine Lencou est né il y a quarante-quatre ans sur le littoral atlantique, travaille dans la maintenance industrielle et vit près de Poitiers.
Passionné par la science-fiction, l'astronomie, la paléontologie, il y cherche les réponses à son insatiable curiosité, mais ne découvre que de nouvelles et passionnantes questions. Sans doute est-ce pour celà que ses écrits s'essayent souvent à imaginer le devenir des hommes ou leur origine. Avec le nom qu'il porte, la mort ne devrait pas lui faire peur. Rien n'est moins sûr. D'ailleurs, ses personnages souffrent souvent du même handicap. Dans le doute, gardez-vous de croiser son chemin. On n'est jamais trop prudent.


Résumé

C'est l'histoire d'un homme qui en voudrait en finir avec la vie, mais lorsque la bureaucratie s'en mêle, et qu'il prend son destin en main, il a une drôle de surprise au réveil....


Ressenti

Imaginez que vous ayez décidé de mettre fin à vos jours. Vous sautez par-dessus un pont, vous pensez mourir, et à votre réveil, vous êtes bien vivant. Tout ça parce que "l'Administration" ne vous a pas donné l'autorisation de vous suicider. Et si vous voulez vraiment avoir cette autorisation, allez au Bureau des Suicides, prenez un rendez-vous pour dans six mois, et on en reparle après.

Imaginez un monde où tout est contrôlé, où votre fauteuil, vos coussins, veulent tous votre confort. Où tout le monde travaille de chez soi, avec des technologies avancées.

Parce que c'est de tout ça que nous parle l'auteur dans ce roman, de cette vie qui pourrait être celle de nos descendants dans un ou deux siècles. Sous des aspects humouristiques et sur un ton léger, on aborde le sujet de la mort, d'une existence totalement sous contrôle de la Bureaucratie, et de ses autorisations.

Vous voulez découvrir tout ça ? Achetez, prenez un rendez-vous, et lisez :p

1 commentaire :

  1. Aaah, il me tentait déjà dans la masse critique, et ton avis donne encore plus envie de se jeter dessus!

    RépondreSupprimer

Quelques gouttes d'encre à déposer ?