3 nov. 2010

Elle avait les yeux verts, d'Arnost Lustig



Auteur : Arnost Lustig - Traducteur : Erika Abrams
Editeur : Galaade - Parution : Septembre 2010
ISBN : 9782351761038 - Prix : 23 €


A propos de l'auteur

Né à Prague en 1926, Arnost Lustig a été lauréat du National Jewish Book Award, ainsi que du prix Franz Kafka.


Résumé

Hanka, alias Fine, a 15 ans, des yeux verts, et des cheveux roux. Elle fait aussi partie du bordel pour les militaires d'Auswitch-Buchenval.


Ressenti

Oui, le résumé est court, parce qu'il n'est pas vraiment nécessaire d'en savoir plus sans dévoiler toute la saveur de ce livre. Oui, c'est encore un livre sur les camps de concentration et leur horreur.

Mais ce qui est un peu particulier dans ce roman, ce sont les sentiments du personnage principal, une jeune fille juive de 15 ans, qui a menti sur son âge pour éviter d'être envoyée aux chambres à gaz, et qui se prostitue.

Si je devais citer ce qui m'a le plus touchée ici, c'est la honte qui est exprimée par Fine. La honte de se prostituer plutôt que d'être morte, et plus tard, la honte d'avoir survécu à tout ça.

C'est un personnage très fort que nous présente l'auteur, mais aussi une jeune fille brisée, qui a perdu toute son enfance. Nous avons tout au long du livre des noms, des chiffres. Douze. Le nombre de soldats qui lui sont passés dessus ce jour-là. On nous présente aussi des officiers, un qui voudrait discuter, et un autre, qui parle de sa haine des Juifs. Qui préférerait mourir de coucher avec une Juive.

Les sentiments de haine, de honte, et de tristesse qui ressortent de ce roman sont très poignants, et difficiles, mais c'est une lecture que j'ai adorée.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Quelques gouttes d'encre à déposer ?