9 oct. 2010

Le goût de l'immortalité, de Catherine Dufour



Auteur : Catherine Dufour
Editeur : Le Livre de Poche - Parution : Septembre 2007
Prix : 6 € - ISBN :
9782253119296


A propos de l'auteur

Catherine Dufour est née à Paris, en 1966.
Elle signe avec Le Goût de l'immortalité un roman futuriste hors normes, récompensé par les prix les plus prestigieux (Grand prix de l'imaginaire, Rosny-aîné, Bob-Morane, Grand Prix de la science-fiction française). Une œuvre âpre et lumineuse, par un des auteurs les plus surprenants de l'imaginaire français actuel.


Résumé

Mandchourie, 2213. Nous lisons la lettre d'une femme, dont le nom nous restera inconnu, et qui est immortelle. C'est son histoire qu'elle raconte ici, et celle de Cmatic, chargé d'enquêter sur la réapparition d'une ancienne maladie, et immortel lui aussi. Mais vivre éternellement, est-ce vraiment intéressant sur une Terre malade ?


Ressenti

Le résumé n'est pas extraordinaire, je sais, et je m'en excuse d'avance, mais c'est un roman qui est particulièrement difficile à résumer.

Autant vous le dire tout de suite, le début est difficile à suivre. On ne sait pas où on est, qui on suit, bref peu d'informations. Ce n'est qu'ensuite que nous aurons quelques chapitres qui présentent les personnages et nous fournissent un contexte.

Le monde futuriste dans lequel on se trouve n'est pas drôle, loin de là même, puisque la nature est quasiment détruite, que tout le monde vit dans des tours (là haut, ou en dessous), bref c'est un monde où on a vraiment, mais alors vraiment pas envie de vivre.

C'est une écriture qui est très agréable, originale, et on a vraiment l'impression de devoir se laisser guider par l'auteur dans ce roman. Pendant les trois quarts du bouquin, on ne sait pas vraiment où on va, les liens entre les différents personnages m'ont paru un peu flous, avant d'avoir enfin la compréhension de l'histoire.

Pour finir, Catherine Dufour en parle un peu son site, ici, et vous trouverez la critique de Tiger Lilly ici même !

Merci donc au Cercle d'Atuan pour la découverte en lecture commune !

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Quelques gouttes d'encre à déposer ?