8 sept. 2010

Girl meets boy, d'Ali Smith



Auteur : Ali Smith - Traducteur : Laëtitia Devaux
Editeur : Editions de l'Olivier - Parution : 19 août 2010
Prix : 18 € - ISBN : 9782879297118


A propos de l'auteur

Née à Inverness en 1962, Ali Smith est, avec A.
L. Kennedy, une des voix les plus singulières de la littérature écossaise. Remarquée dès son premier roman, Hôtel Univers (Editions de l'Olivier, 2003), par de nombreux auteurs anglo-saxons comme Joyce Carol Oates, Kirsty Gunn ou Jeanette Winterson, elle a obtenu en 2005 le prix Whitbread pour La Loi de l'accident (Editions de l'Olivier, 2007).


Résumé

Une fille rencontre un garçon. Ou plutôt, dans l'histoire qui nous préoccupe, une fille rencontre une fille. Mais pour une soeur, Midge ici, n'est ce pas perturbant de découvrir l'homosexualité de sa jeune soeur, Anthéa ? N'est-ce pas une remise en question de ses valeurs ?


Ressenti

Le premier chapitre est un peu difficile à aborder, parce que l'auteur nous présente les personnages, et dans un même temps, semble partir dans un milliard de direction à la fois, entre contes et histoires familiales.

En réalité, il n'y a pas vraiment de chapitres, et nous sommes au début dans une partie qui se nomme "Moi." et dont on ne connait pas le nom au départ. On apprend ensuite que c'est le point de vue d'Anthéa, fille amoureuse d'une fille.

Et là, le roman démarre vraiment. La quatrième de couverture parle d'histoire d'amour, mais à mes yeux, les thèmes présents ici sont bien plus que l'homosexualité. On y parle d'égalité, de pauvreté, de discrimination envers les femmes, et de bien d'autres choses. C'est juste passionnant de lire tout ça.

Selon les points de vue, il faut admettre que le roman est plus difficile à comprendre. Celui d'Anthéa est comme au début, à se disperser un peu partout par moment, et il faut garder le fil. Celui de sa soeur Midge est plus facile à suivre, mais ne manque pas non de s'éparpiller à tout instant, lâchant bien souvent des références à d'autres oeuvres, telles Les Métamorphoses d'Ovide, par exemple.

Roman court de la rentrée littéraire, mais qui est vraiment intéressant de part la diversité des thèmes abordés, et quand il vient à s'absorber dans un personnage, plein d'émotions.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Quelques gouttes d'encre à déposer ?