1 juil. 2010

Les Maîtres parleurs, de Jean-Sébastien Blanck


Auteur : Jean-Sébastien Blanck - Illustrateur : Jonathan Bousmar
Editeur : Alzabane Editions - Parution : octobre 2009
Prix : 13.50€ - ISBN : 9782952819275


A propos de l'auteur

Jean-Sébastien Blanck est né en 1970, à Neuilly-sur-Seine (92). Après des études de Lettres Modernes à la Sorbonne (Paris), il publie en 1990, dans la « Nouvelle Revue de la Sorbonne » sa première nouvelle en feuilleton.
Grand reporter pour la presse quotidienne régionale jusqu’en 2004, puis responsable éditorial d’une agence d’édition, il a créé, avec plusieurs partenaires, Alzabane éditions en juin 2007. Il dirige la collection « Histoires d’en rêver » et réalise - comme auteur - de nombreux ateliers et rencontres en écoles et collèges.


Résumé

Le Roi Monde est très malade, et insatisfait de certains de ses sujets. Le Monde, c'est le dirigeant d'une cité, dont vont être expulsés le Magistrat, l'Alchimiste, l'Argentier, la Madone, et l'Automate inefficaces, et surtout bien trop bavards à son goût... Que se passera-t'il lorsqu'ils les convoquera pour s'expliquer ?


Ressenti

Difficile de résumer une histoire comme celle-ci. A première vue, on pourrait croire que c'est un conte moralisateur, donc pas très agréable. Fort heureusement pour nous, les personnages sont ici drôles, plutôt vantards, trop bavards, et surtout persuadés de leurs compétences, alors que leur inefficacité est évidente...

Les illustrations sont également agréables à voir, et illustrent très bien le texte, elles donnent en fait l'impression de vraiment couper le texte, et d'éviter de penser qu'il y en a trop. Elles ont un aspect un peu ancien, mais qui est très appréciable pour un conte comme celui-ci.

J'aime beaucoup la fin en particulier, qui donne un faux espoir aux protagonistes, mais qui aussi leur rabat le caquet, et, avouons-le, on en rêvait tous XD. Conclusion, c'est un conte très sympathique et drôle, à conseiller aux enfants qui savent déjà lire seuls !


Merci beaucoup aux éditions Alzabane pour leur partenariat, et à l'opération Masse critique organisée par Babelio !

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Quelques gouttes d'encre à déposer ?