1 juin 2010

Aux malheurs des dames, de Lalie Walker



Auteur : Lalie Walker
Editeur : Parigramme - Parution : 05/11/2009
Prix : 15€ - ISBN : 9782840966067


A propos de l'auteur

Ecrivain, scénariste, psychothérapeute, est l'auteur de nombreuses nouvelles et de romans noirs, parmi lesquels L'Appel du barge (Baleine, 2001) et La Stratégie du fou (Folio policier, 2008), suite de N'oublie pas (Folio policier, 2007).


Résumé

Nous sommes au marché Saint-Pierre, refuge parisien de les adorateurs du tissu sous toutes ses formes. Mais la tension monte, les propriétaires ont reçu des lettres de menace, des poupées de tissu ont été retrouvées à divers endroits de la boutique, et pour finir, deux employées, Violette et Marianne, disparaissent... Que se passe-t'il donc ?
Rebecca Levasseur prend l'affaire en main...


Ressenti

(oui, oui, je sais, je suis nulle pour résumer un polar. Mais c'pas facile. Bref.)

Si vous voulez un bon polar, qui entraîne très très vite avec lui, ne cherchez plus, vous avez trouvé. On est tout de suite mis dans l'ambiance par une scène où on retrouve Violette face à son kidnappeur, le ton est donné, elle va pas rigoler ^^ On a beaucoup de personnages secondaires, Thomas Klein le flic qui s'est à priori planté de voie, Ange, concurrent du Marché Saint-Pierre, les propriétaires du dit-marché, des employés ^^

Certains sont évidemment moins consistants que d'autres, mais tous trouvent une petite place ^^ On a aussi Léon, employé paranoïaque fou amoureux de Violette. Et par là même, une flopée de suspects. Le marché est une institution dans le monde de la couture, et certains aimeraient bien le contrer.

En revanche, la motivation de Rebecca Levasseur, personnage principal, n'est pas vraiment claire et même à mon goût un peu bateau. Une sociologue qui vient travailler dans le milieu du tissu, pourquoi pas, mais qui va s'intéresser à la disparition de celle qu'elle remplace (ndlr : Violette), au point d'enquêter là-dessus ? C'est malheureusement un peu faible pour moi.

Cependant, c'est un polar qui se lit très bien, et non, on ne s'attendra pas à la fin, et d'ailleurs, je vous parie que ceux qui le liront ne trouveront pas le coupable avant la fin ! Bonne lecture :p

1 commentaire :

  1. mais non tu n'es pas nulle pour résumer ;-)
    je l'ai eu à la librairie mais j'ai pas eu le temps de le lire! il a l'air bien :)

    RépondreSupprimer

Quelques gouttes d'encre à déposer ?