13 mai 2010

A la pointe de l'épée, de Ellen Kushner


Auteur : Ellen Kushner - Traducteur : Patrick Marcel
Editeur : Gallimard - Parution : 04/03/2010
Prix : 7.70€ - ISBN : 9782070399079


A propos de l'auteur

Romancière new-yorkaise, Ellen Kushner est née à Cleveland (Ohio).
Passionnée par l'histoire médiévale et les traditions, elle a dirigé une collection de fantasy avant de se lancer dans l'écriture.


Résumé

Nous voici dans une ville médiévale, dont nous ne connaissons pas le nom d'ailleurs. Bref. Nous suivons les pas de Richard Saint-Vière, bretteur redoutable et réputé. Seulement, notre ami va être demandé par plusieurs personnes, et se retrouver empêtré dans les intrigues politiques des nobles.


Ressenti

Tout d'abord, il faut savoir que la quatrième de couverture n'est pas vraiment ce à quoi on pourrait s'attendre. Oui, on a quelques duels, mais il faut avouer que la majorité de l'intrigue se constitue de diverses intrigues politiques. On se demandera également très vite qui est le fameux Alec, compagnon de Richard, ou encore ce qu'est le rôle de Michaël Godwin, jeune lord.

C'est peut-être là qu'à mon goût le récit pêche le plus. En effet, Lord Michaël est très présent (à peu près un chapitre sur deux) pendant plus de la moitié de la récit, et au final, pfiou, plus rien, il semble avoir disparu de l'intrigue. Les conversations ne sont pas plus toujours très plaisantes à lire, beaucoup sont politiques, et il est parfois un peu difficile de les suivre.

Cependant, ce roman se lit bien une fois qu'on a accroché à l'histoire. Le personnage d'Alec est très intéressant, on se demande mille fois ce qu'il peut bien faire avec un tel bretteur, le pourquoi de son attitude, et on ne s'attend certainement pas à la fin.

Un récit prenant donc, mais peut-être pas le meilleur de l'auteur.



1 commentaire :

  1. Oui le quatrième de couverture a tendance a induire en erreur. Les circonvolutions politiques sont bien pus présentes que les duels ou que toute autre action de cape et d'épée. C'est tout de même prenant, mais pas tout a fait ce que l'éditeur laisse entendre

    RépondreSupprimer

Quelques gouttes d'encre à déposer ?