21 févr. 2010

La princesse et le pêcheur, de Minh Tran Huy


Auteur : Min Tran Huy - Préface : Enrique Vila-Matas
Editeur : Actes Sud - Parution : 19/08/2009
Prix : 7.50€ - ISBN : 9782742784837


A propos de l'auteur

Née en 1979 en région parisienne, Minh Tran Huy est l'auteur chez Actes Sud de deux romans - La Princesse et le Pêcheur (2007) et La Double Vie d'Anna Song (2009) - et d'un recueil de contes : Le Lac né en une nuit et autres légendes du Viêtnam (Babel n° 888).


Résumé

Nam est un jeune Vietnamien réfugié en France. La narratrice, une jeune fille d'origine vietnamienne. Les deux jeunes gens se disent tout, sont très proches, mais quelque chose d'insaisissable les retient de passer à une relation amoureuse. C'est lors d'un voyage au Vietnam, que la narratrice va comprendre de nombreuses choses.


Ressenti

Comme le dit la préface d'Enrique Vila-Matas, ce roman parle du silence, des non-dits. Car au travers d'un récit où la narratrice est amoureuse, elle nous parle ici de tout ce que Nam ne lui dit pas, de tout ce dont il refuse de parler, son enfance au Vietnam, la guerre et les difficultés qu'il a traversé. Et par le voyage au Vietnam, la jeune fille comprendra qu'il n'y a pas que chez son ami qu'il y a des non-dits, mais aussi chez ses parents, qui sont parvenus à lui fuir leur pays en guerre.

Tout comme le précédent roman que j'avais lu de Minh Tran Huy, celui-ci est vraiment très bien écrit, très facile à lire, et aussi qui fait réfléchir.

20 févr. 2010

Etre sans destin, d'Imre Kertész


Auteur : Imre Kertész - Traducteurs : Natalia Zaremba-Huzsvai et Charles Zaremba
Editeur : Actes Sud - Parution : 02/09/2009
Prix : 8.50€ - ISBN : 9782742784899


A propos de l'auteur

Imre Kertész est né en 1929 dans une famille juive de Budapest.
Il est déporté à Auschwitz en 1944 et libéré du camp de Buchenwald en 1945. Depuis 1953, il se consacre à l'écriture et à la traduction. Ecrivain de l'ombre pendant plus de quarante ans, Imre Kertész a reçu le prix Nobel de littérature en 2002. Son œuvre est publiée en France par Actes Sud.


Résumé

1944, Hongrie. Le personnage principal, dont nous ne connaissons pas le nom, est un jeune garçon juif, d'une quinzaine d'années. Son père est parti au travail obligatoire, et il ne le voit plus. Bientôt, ça sera son tour d'y aller, et c'est lors d'un contrôle routier en se rendant à l'usine, que le jeune garçon est emmené à Auschwitz, puis au camp de Buchenwald. Il nous décrit sa vie là bas.


Ressenti

Tout d'abord, il faut savoir que même si c'est un roman, l'auteur raconte ici une partie de sa vie, puisqu'il a été dans les camps de concentration.

Bien évidemment, le sujet même du livre fait qu'il peut ne pas être évident à lire. Une description de la vie à Auschtwitz, de la cruauté des nazis, n'est pas toujours facile à avaler. Pour peu que comme moi, on ne s'y connaisse pas vraiment dans le domaine des camps de concentration, on est vite surpris par leur ingéniosité, leur façon de mentir aux prisonniers.

L'auteur a un style extrêmement fluide, et on se laisse très vite entraîner dans ce récit terrible, qui nous en apprend tant, où l'on suit un jeune juif perdu, déboussolé, privé de tout caractère humain pour ne devenir qu'un numéro. Un livre merveilleux à mes yeux, même si le thème peut choquer.

19 févr. 2010

La musique de verre, de Louise Marley



Auteur : Louise Marley - Traducteur : Thibaud Eliroff
Editeur : Mnémos - Parution : 05/02/2007
Prix : 21€ - ISBN : 9782915159981


A propos de l'auteur

Née en 1952, Louise Marley a d'abord été chanteuse à l'Opéra de Seattle, entre autres, avant de se consacrer entièrement à l'écriture.
ses romans, dont La Musique de verre, récompensé par un Endeavour Award, explorent les relations subtiles et naturelles qui existent entre la musique et l'écriture.


Résumé

Prenez tout d'abord Londres, en 1761. Une jeune Irlandaise, Eilish, joue de la musique dans la rue pour vivre. Par chance, Eilish sera remarquée par Benjamin Franklin, et engagée pour l'aider à construire et à jouer de son invention, un armonica de verre.

A Seattle, en 2018, Erin Rushton est un prodige dans l'art de l'harmonica de verre, et son talent est reconnu. Mais les vies de ces deux jeunes filles seront bouleversées, lorsque des visions commencent à les envahir ...


Ressenti

Le passage d'une époque à une autre est connu pour être un écueil fréquent, et il arrive parfois que le lecteur s'y perde. Ici, grâce à une mise en page très claire et à la division en chapitres, il est plutôt aisé de s'y retrouver. Louise Marley a réellement un talent pour faire passer de la musique dans son livre, et les apparitions scéniques sont magnifiques retranscrites. On trouve également un peu de romance dans ce livre, romance qui peut paraître un peu lourde, mais qui ne m'a pas dérangée personnellement. Egalement, on a un côté très dramatique, avec la maladie du frère jumeau d'Erin, qui entre progressivement en jeu.

En bref, ces passages lyriques et cette intensité émotionnelle font vraiment dévorer ce roman, dont le style est aisé à lire.

9 févr. 2010

Blast, de Manu Larcenet


Auteur : Manu Larcenet
Editeur : Dargaud - Parution : 06/11/2009
Prix : 22€ - ISBN : 9782205063974


A propos de l'auteur

Rendez-vous sur son site officiel, http://www.manularcenet.com/ !


Résumé

Un homme énorme, sale, seul, est emmené au commissariat pour des raisons qui nous sont inconnues. Le but de l'interrogatoire ? Le forcer à livrer sa vie, ce qu'il fait. L'homme va raconter comment, du jour au lendemain, il a tout lâché pour partir vivre dehors, sans but au départ, puis en voulant trouver le Blas, cet instant merveilleux où tout devient possible et où la vie est parfaite.


Ressenti

L'histoire est assez étrange, puisqu'on ne sait pas vraiment pourquoi notre homme est là, interrogé par des policiers. Et ce qu'il raconte est bizarre également, ça sort de l'ordinaire, on essaye de comprendre. Et à la fin de ce premier tome, une atmosphère inquiétante est installée, j'ai eu en tout cas l'impression qu'il y avait quelque chose de terrible derrière tout ça, et ça donne vraiment envie de lire la suite.

Côté graphique, les planches de cette BD sont magnifiques, tout en noir et blanc, c'est juste très très beau. On apprécie l'interruption du n&b par l'introduction à certaines pages de dessins d'enfants, dessins qui peuvent paraître incongrus, mais qui correspondent au final à l'histoire.

Une BD donc très belle et très intéressante.

3 févr. 2010

La légende des nuées écarlates, de Saverio Tenuta



Auteur : Saverio Tenuta
Editeur : Les Humanoïdes Associés - Parution : 27/09/2006
Prix : 12.90€ - ISBN : 9782731617634


Résumé

Tout se passe dans un Japon médiéval, Meiki, jeune artiste spécialisée dans le Bunraku (spectacle de marionnettes de grande taille, manipulées à vue) est pourchassée par les gardes du Shogunai. Fuyant les soldats, elle trouve une aide inattendue en la personne d’un rônin masqué, manchot mais d’une puissance fulgurante. L’attaque d’un groupe d’izunas (des fauves immenses et sanguinaires) précipite sa fuite, et le guerrier n'en sort pas indemne. Il se nomme Raido, et ne se souvient pas de son passé…

Ressenti

Cette BD blanche a tout d’abord une couverture intéressante, avec le dessin d’un homme et d’une femme, assez étranges à première vue. Le plaisir graphique se poursuit en parcourant les planches, le dessin est d’un tracé très fin et très agréable, et les couleurs très originales, on peut sans l’ombre d’un doute voir le temps immense que l’auteur y a passé.

Comme il ne s'agit ici que du premier tome, l'histoire n'est pas encore très développée, il s'agit plus d'une mise en bouche et d'une présentation des principaux personnages, mais on peut parfaitement l'introduction théâtrale.

En tout cas, énorme coup de coeur pour le dessin de la BD.