24 janv. 2010

Les yeux bandés, de Siri Hustvedt



Auteur : Siri Hustvedt - Traducteur : Christine Le Boeuf
Editeur : Actes Sud - Parution : 01/02/1996
Prix : 7.50€ - ISBN : 9782742707126

A propos de l'auteur

Siri Hustvedt est née de parents immigrés norvégiens. Poétesse, essayiste et romancière reconnue, elle est diplômée (PhD) en Littérature Anglaise de l'université Columbia. Le 23 février 1981, Siri Hustvedt se rend à une séance de lecture de poésie, à laquelle assiste aussi Paul Auster. Le coup de foudre est réciproque, elle épousera l'écrivain l'année suivante. Ils vivent à Brooklyn, New York, et ont une fille, Sophie Auster. Ses œuvres sont traduites dans seize langues à ce jour. En France les écrits de Siri Hustvedt sont traduits par Christine Le Bœuf et publiés chez Actes Sud.


Résumé

Iris, étudiante en lettres à New York, est dans la situation que bien des étudiants connaissent, le manque d'argent. Pour y remédier, la jeune fille est contrainte d'accepter toute sorte de travails, parfois un peu étranges, tels devoir décrire pour un homme des objets ayant appartenu à une morte.

Entre rencontres étranges, histoires d'amour qui finissent bien mal, le fragile équilibre d'Iris s'en voit troublé, et en quête de liberté, elle prend bientôt l'habitude de se travestir en un jeune homme, Klaus, pour se promener dans un New York ensommeillé. Sa santé mentale et physique s'en ressentent, tout comme la facilité à différencier rêve et réalité.


Ressenti

Tout d'abord, il faut mentionner que ce roman, le premier de Siri, est composé de quatre parties, mais contrairement à d'autres romans, cela aide le lecteur. Le fait d'avoir quatre parties donne une impression de quatre histoires bien différentes, de quatre périodes précises de la vie de la narratrice, mais à la fin du roman, on se rend compte qu'il n'en est rien, que chacune d'entre elles se rejoint pour nous aider à comprendre Iris, et sa souffrance, ce qui l'a conduit jusque là.

Le style de l'auteur est très fluide, et on est plongé dès les premières lignes dans l'histoire. Sans le moindre doute, Siri Hustvedt intrigue, donne envie au lecteur de continuer, de comprendre pourquoi Iris fait tout cela, de saisir en même temps qu'elle l'intérêt de ses actes.

Très clairement, à lire sans hésiter.

1 commentaire :

Quelques gouttes d'encre à déposer ?